(Photo by WANG ZHAO / AFP)

Encore trop de masques jetés dans la rue à Lyon

Face à la prolifération des masques chirurgicaux jetés dans la rue, la préfecture et les collectivités viennent de publier une mise au point.

Toujours plus de masques chirurgicaux sont jetés directement dans la rue à Lyon. "Face à ces comportements inacceptables", Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, Christophe Guillotteau, président du Conseil départemental du Rhône, Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon et Gérard Collomb, maire de Lyon, viennent de publier un communiqué commun pour appeler "au civisme et à la responsabilité de chacun pour adopter des gestes responsables et soucieux de la protection de l’environnement".

"Les masques usagés mettent plusieurs centaines d’années à se dégrader dans la nature et représentent un véritable fléau pour l’environnement. Outre le risque écologique, ces masques potentiellement contaminants menacent directement les passants ainsi que les agents de la propreté et de la collecte, qui n’ont jamais cessé leur activité malgré la crise", précisent-ils.

Après utilisation, ces masques doivent être jetés dans un premier sac dédié, avant d'être mis dans celui des ordures ménagères. Dans une matière de la famille des thermoplastiques, les masques jetables mettent entre 400 et 450 ans pour se décomposer dans la nature.

à lire également
Faire défiler vers le haut