greve-poste_medium

Elections : les facteurs en grève jeudi matin

L'intersyndicale CGT / CFDT / SUD / CFTC appelle les facteurs à se rassembler à 11h demain, jeudi 13 mars, devant la Direction du Courrier du Rhône située place Antonin Poncet. Ils protesteront contre le système de rémunération lié à la distribution des plis électoraux.

Cartes électorales, procurations, enveloppes de parrainage, bulletins et professions de foi des candidats... Dans le Rhône, les élections municipales représentent 980 000 plis supplémentaires à distribuer en deux semaines pour le premier tour, et en trois jours pour le second tour. Une "surcharge de travail" qui ne serait pas rémunérée à sa juste valeur, selon Christophe Pillon, secrétaire départemental de la CGT. "Normalement, les agents reviennent dans l'après-midi, après leur travail pour distribuer les plis, mais maintenant, la Poste estime qu'on peut tout faire en même temps, et veut nous payer en dépassement horaire constaté" explique-t-il.

"Les facteurs ne sont pas payés à la pièce mais bien rémunérés avec un salaire chaque mois" réagit la direction de la Poste. "Dans ce cadre, tout dépassement effectif de l’horaire collectif sera comptabilisé et payé en heures supplémentaires." Pour le syndicaliste, c'est "la goutte d'eau" qui fait déborder le vase des revendications. Car la CGT dénonce aussi une "recrudescence des pressions" sur les délégués syndicaux, qui se manifesteraient par des "conseils de discipline abusifs" et par une "non reconnaissance des promotions" dans l'entreprise.

Faire défiler vers le haut