Photomontage © Lyon Capitale
Photomontage © Lyon Capitale
Article payant

Effondrement : les signaux d’alerte à Lyon

Pourquoi un effondrement de la société telle que nous la connaissons est-il probable avant 2050 ? Alors que les alertes d’experts et de scientifiques sur l’état de la planète et de l’économie mondiale sont sur la table, Lyon Capitale dresse un état des lieux à l’échelle de Lyon et sa région. Pour les théoriciens de l’effondrement, ces alertes sont pensées comme un ensemble, avec des répercussions les unes sur les autres.


1 – Énergie : le pilier de l’or noir

–> Monde : 9 millions de tonnes de pétrole produites chaque jour lors du pic de 2008 (Source : Agence internationale de l’énergie)
–> Lyon : 40 millions de tonnes de produits pétroliers importés en 2015 (Source : Étude sur l’empreinte matérielle des importations lyonnaises pour le Grand Lyon, mars 2017)
Comment se déplacer, s’habiller, se nourrir et faire circuler les marchandises face à une flambée des prix et à l’épuisement des hydrocarbures ? Selon l’Agence internationale de l’énergie (IEA), la production mondiale de pétrole a atteint son pic en 2008 : le déclin est pallié depuis par l’exploitation de pétrole de schiste. D’ici à 2025, l’agence estime que cette production “devra plus que tripler pour compenser le manque persistant de nouveaux projets classiques”. Une étude de la métropole de Lyon a quantifié la dépendance du territoire à ces ressources amenées à se raréfier. En 2015, Lyon a dû importer plus de 40 millions de tonnes de produits pétroliers, principalement pour les réexporter sous d’autres formes, la consommation des ménages représentant 7 millions de tonnes. En concentrant les populations, la puissance économique et les pouvoirs politiques et en étant extrêmement dépendantes des ressources du reste du monde, les métropoles font aujourd’hui figure de colosses aux pieds d’argile.

2 – L’économie face aux ressources et à la dette

–> Dette mondiale : 86 000 dollars par habitant (Source : FMI)
–> Dette lyonnaise : 420 millions d’euros en 2017 (Source : Ministère de l’Économie et des Finances)

Il vous reste 88 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet
Entretien avec Pascal Le Merrer, professeur d’économie à l’ENS, qui a fondé, à Lyon, en 2008 les Journées de l’économie, dont la 12e édition s’ouvre le 5 novembre sur le thème “Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers”. Dix ans durant lesquels les économistes vont devoir “trouver un consensus” pour éviter un retour des populismes.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut