Nicolas Dupont-Aignan lors de son meeting à Lyon le 8 avril 2017
©Moran Kerinec

Dupont-Aignan veut échanger avec Wauquiez et Le Pen sur l’immigration

Le président du groupe Debout La France a annoncé ce dimanche 6 mai vouloir organiser une rencontre entre lui, Marine Le Pen et Laurent Wauquiez au sujet de l’immigration. Nicolas Dupont-Aignan souligne la proximité de leurs idées et propose une "réconciliation de la droite."

"Quand on écoute Laurent Wauquiez, si on ne sait pas que c’est Laurent Wauquiez, ça pourrait être le vice-président du FN." Entre Nicolas Dupont-Aignan, le Front National et les Républicains, la frontière devient poreuse. Invité du Grand Jury sur RTL, le président du groupe Debout La France n’a pas hésité souligner, une fois encore, sa proximité avec le Front National… et Les Républicains de Laurent Wauquiez. Celui qui lors du second tour des présidentielles avait appelé à voter pour Marine Le Pen a proposé l’idée d’une réunion entre lui-même, et les chefs de file des Républicains et du Front National pour élaborer un plan commun quant aux questions de l’immigration. Pour l’ancien maire d’Yerres, dans l’Essonne, il s’agirait d’une "première brique pour la réconciliation de la droite."

Les Républicains refusent

Le président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes n’a pas encore réagi à cette invitation. "Et s’il le fait, ça sera très certainement pour refuser", affirme-t-on au siège des Républicains. Egalement invitée de RTL, Virginie Calmels, vice-présidente du parti de Laurent Wauquiez, a affirmé qu’il n’y aurait pas d’accord entre Debout La France et les Républicains : "Les rencontres et les échanges, c’est une chose. […] Je ne souhaite pas de mélange des genres politiciens."

à lire également
Lors de l’assemblée plénière du conseil régional, les 19 et 20 décembre prochains, Laurent Wauquiez devrait faire voter une délibération sur la gratuité des manuels scolaires pour les lycéens de la région. En proposant l’achat de livres groupé, le président du conseil régional est accusé de mettre en danger l’avenir des librairies.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut