Un point de deal, dans le quartier Mermoz, au coeur du 8e arrondissement de Lyon

Drogue : plus de 250 points de deal à Lyon et dans le Rhône

Lyon Capitale dévoile en exclusivité les derniers chiffres (réactualisés de janvier) des lieux de vente de drogue dans l'agglomération lyonnaise et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

En décembre dernier, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait communiqué une carte des "points de deal" en France. Un point de deal est défini par le ministère comme un lieu sur la voie publique où les trafiquants vendent quotidiennement des produits stupéfiants.

Les chiffres avaient été remontés par les services de police et de gendarmerie aux 103 cellules du renseignement opérationnel sur les stupéfiants (Cross).

Au mois de janvier 2021, dernière mise à jour des statistiques, l'ensemble du territoire comptait 9 352 points de deal.

Les chaussures dans un arbre (ici dans un square de la Cité Jardin de Gerland) indiquent un lieu de deal

134 points de deal ont d'ores et déjà été démantelés depuis janvier en France. Le ministère de l'Intérieur indique qu'une cinquantaine d'opérations de démantèlement sont menées chaque  semaine sur le territoire national.

En Auvergne-Rhône-Alpes, depuis le mois de janvier, 40 opérations de démantèlement ont été menées. Soit 29 % des démantèlements en France.

Ces 40 opérations de démantèlement régionales ont amené à l'interpellation de 64 personnes et la saisie de 35 kilos de cannabis et près de 50 000 euros.

Auvergne-Rhône-Alpes recense désormais 541 points de deal, dont 255 dans le Rhône (principalement agglomération lyonnaise), près de la moitié de l'ensemble.

Pourquoi alors ne pas déduire des 40 points de deal démantelés aux 541 de l'ensemble recensé en région ?

"Pour s'assurer qu'un point de deal est bien démantelé, il faut mener un contrôle trois mois après pour s'assurer qu'il ne s'est pas reconstitué, explique le ministère de l'Intérieur.

La prochaine mise à jour des chiffres des points de deal aura lieu à la fin du trimestre.

A lire aussi : Marketing, packaging, logique commerçante, "taxe Covid", organisation du trafic, livraison Snapchat... Lyon Capitale a mené l'enquête dans les points de deal de l'agglomération lyonnaise.

 

Département Nombre de points de deal Points de deal pour 100 000 hab.
Ain 13 2
Allier 15 5,1
Ardèche 14 4,3
Cantal 1 0,7
Drôme 26 5
Isère 75 6
Loire 59 7,7
Haute-Loire 4 1,8
Puy-de-Dôme 10 1,5
Rhône 255 13,7
Savoie 29 6,7
Haute-Savoie 40 4,8
Total Auvergne-Rhône-Alpes 541

 

 

2 commentaires
  1. JANUS - mer 24 Fév 21 à 15 h 53

    Les con..sommateurs sont les dindons du trafic. Le Cantal doit préféré le fromage !

    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 24 Fév 21 à 18 h 00

      Les trafics vont là où est l'argent 🙂

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut