Association Disco Soupe
© Disco Soupe

Disco BôCô : solidaire et anti-gaspillage alimentaire

Ce jeudi 19 juin, l’association Disco Soupe organise un ''Disco BôCô''. Le principe est le suivant : récupérer les fruits et légumes délaissés sur les marchés pour les mettre en bocaux afin de lutter contre le gaspillage.

Cette initiative, organisée par l'association Disco Soupe, est la première du genre à Lyon. Les aliments récoltés proviennent essentiellement du marché de Jean-Macé. Avant d'être mis en bocaux, ils sont nettoyés et cuisinés par les bénévoles.

À l’inverse des Disco Soupe où la consommation se fait immédiatement, les Disco BôCô produisent des denrées qui peuvent être conservées jusqu’à trois mois. Ceci est possible grâce au sucre présent dans les préparations sous forme de compote, chutney ou encore pickles.

Valentin Luiggi, organisateur de la Disco Bôcô lyonnaise, insiste sur l'esprit solidaire de cet événement : ''Avec Disco Bôcô, Disco Soupe ouvre de nouvelles perspectives solidaires. Par exemple, nous pourrions à long terme revendre certains bocaux aux épiceries solidaires, dont les bénéfices iraient aux associations qui aident les personnes fragilisées, comme le foyer Notre-Dame-des-Sans-Abri''.

Curieux et personnes dans le besoin sont les bienvenus pour aider à la préparation et/ou pour récupérer des bocaux. Ces derniers seront à prix libre.

Première Disco BôCô lyonnaise, le jeudi 19 juin à 14h, au Foyer Notre-Dame-des-Sans-Abri (3 rue Père Chevrier, Lyon 7e).

à lire également
Impôts
Vers un crash philanthropique ? Après une année fiscale particulièrement difficile pour les associations et ONG dépendant presque exclusivement des dons, le gouvernement annonce de nouvelles mesures qui pourraient aggraver la situation pour les acteurs de la solidarité.
1 commentaire
  1. Valentin L - 18 juin 2014

    Nous précisions que la fin de l'article est erronée. Il n'y aura pas de distribution de Bôcô à prix libre lors cet événement. En effet, tout les bôcô produits seront intégralement distribués aux résidents du foyer. Une certaine discrétion est de mise également, et les personnes se présentant pour l'événements risque de se voir faire refuser l'entrée, le nombre de bénévoles qui seront présent étant largement suffisant.Merci Valentin Luiggi

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut