Etienne Tête
©Tim Douet

Desserte du Grand Stade : "une opération évidemment coûteuse"

Dans sa délibération de jeudi, le Sytral a validé le coût de 66,6 millions d'euros pour la desserte du Grand Stade, soit le double de la précédente évaluation de 2013 (lire ici). Retoqué par la justice, le dossier a été à nouveau soumis au vote des élus, avec une volonté désormais d'intégrer toutes les charges du chantier, quitte à sur-évaluer la dépense.

Etienne Tête n'a pas tardé à réagir, reprenant le slogan de campagne de Gérard Collomb : "Evidemment le stade se construit, évidemment il faut le raccorder au réseau de transports en commun pour alimenter une opération lucrative pour les investisseurs privés mais évidemment coûteuse pour les finances publiques. Pendant ce temps évidemment les usagers du C3 s’entassent dans des bus bondés et attendent un tramway pour la ligne la plus saturée de Lyon. Evidemment les seuls qui continuent de lutter pour utiliser l’argent public à bon escient sont les écologistes".

Faire défiler vers le haut