Gare SNCF TER Lyon TGV

Des élus d'Auvergne-Rhône-Alpes demandent à Wauquiez la gratuité des TER

Dans un communiqué, les élus de la région Auvergne-Rhône-Alpes interpellent le président Laurent Wauquiez et lui demandent le lancement d'une étude et d'un débat sur la gratuité des trains régionaux.

Le débat autour de la gratuité des transports collectifs ne fait que commencer à Paris et fait tâche d'huile en région. La présidente d'Ile-de-France a chiffré une gratuité des transports en commun à 500 euros d'impôt supplémentaire par foyer et par an. Le Monde qui s'est livré de son côté à un calcul sur la question et indique une fourchette plus haute : entre 800 et 1 600 euros par an. Les débats ne font que commencer autour de cette question qui vise à encourager les citoyens à abandonner leur voiture pour se reporter sur les transports en commun, et réduire ainsi les pics de pollution (en théorie). Les élus communistes de la région Auvergne-Rhône-Alpes demandent aujourd'hui au président Laurent Wauquiez de lancer une étude sur la gratuité des trains régionaux, ainsi qu'un débat : "La réflexion autour de gratuité dans les transports répond enfin à un enjeu social, et à celui
de l’effectivité du droit à la mobilité pour toutes et tous. Il s’agit là d’un véritable débat de société que les élus communistes proposent d’initier en Auvergne Rhône Alpes, en demandant, comme de nombreuses autres collectivités, la mise en place d’étude pour en mesurer la pertinence et la faisabilité", précise-t-il dans un communiqué. Pour l'instant, la gratuité des TER en région Auvergne-Rhône-Alpes est réservée aux gendarmes et policiers. En 2019, elle sera élargie aux policiers municipaux. Dans ces trois cas, la région présente cet avantage comme un gage de sécurité supplémentaire dans les TER.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut