Capture d’écran 2014-10-14 à 19.28.33

Delage : “On ne respecte plus la police, à Lyon ou ailleurs”

Jean-Claude Delage, secrétaire général d’Alliance-Police, est l’invité de L’Autre Direct. Il revient sur les deux événements survenus à Lyon ce week-end et ce lundi, qui ont contraint les policiers à faire usage de leur arme. “Nous devons faire face à des individus de plus en plus violents”, admet le syndicaliste.

Deux épisodes ont particulièrement marqué les policiers lyonnais. Samedi soir, un homme âgé de 41 ans qui frappait violemment sa mère de 72 ans a été abattu par un policier. Une enquête de l'IGPN a été ouverte pour éclaircir les conditions exactes du drame. "Quand un policier fait usage de son arme, c'est qu'il est contraint de le faire", explique Jean-Claude Delage, du syndicat Alliance, réputé de droite.

Un deuxième événement, cette fois lundi après-midi, est survenu : des policiers ont tiré sur une voiture qui leur fonçait dessus. À bord, un homme dont la femme venait de porter plainte contre lui pour viol. "Cet événement est caractéristique : il y a de plus en plus de violence envers les policiers, on ne respecte plus les représentants de l'ordre", explique-t-il, tout en dénonçant par ailleurs les conditions de travail qui se dégradent.

2 commentaires
  1. colinchap - 15 octobre 2014

    Sur ces deux exemples, on est tout de même sur des cas extrêmes ...

  2. populiste - 21 octobre 2014

    @colinchap Un petit tour de nuit à Décines,montessuy,vaux en velin pour vérifier les cas extrêmes.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut