© Tim Douet

Déjà condamné à Lyon, l'exhibitionniste récidive à Saint-Étienne

Un homme de 37 ans, déjà condamné pour exhibitionnisme à Lyon, a été arrêté à Saint-Étienne pour des faits similaires. Il était surnommé "le branleur de la passerelle", s'exhibant régulièrement sur une passerelle de la ville.

Contrairement aux apparences, ce n'était pas une légende urbaine et l'homme surnommé depuis plusieurs mois "le branleur de la passerelle" existait bien à Saint-Étienne. Selon nos confrères du Progrès, un exhibitionniste de 37 ans, d'origine serbe, a été arrêté ce mercredi 19 décembre. Il avait pour habitude de se masturber sur la passerelle entre le quartier de la Comédie et la Cité du Design à Saint-Étienne, alimentant les conversations des habitants dans la zone depuis septembre, même s'il n'avait pas été pris en flagrant délit par les policiers. Plusieurs plaintes ont été déposées depuis, et l'homme a pu être identifié et reconnu par les plaignants. L'individu a déjà été condamné pour des faits proches à Lyon en 2016. Il conteste les faits qui lui sont reprochés, expliquant qu'il "urinait sur la passerelle". Il a été placé en détention en attendant son procès.

à lire également
Alors que le Rhône et Auvergne-Rhône-Alpes sont classés en vert pour la deuxième phase du déconfinement, le bilan de ce 28 mai peut être considéré comme encourageant. On compte seulement 14 nouvelles hospitalisations en région. 
Faire défiler vers le haut