élèves école primaire
©Charlotte Santana

Déconfinement à Lyon : comment va se mettre en place le retour à l'école le 11 mai ?

Comment va se passer la reprise des cours dans l’académie de Lyon à partir du 11 mai ? Olivier Dugrip, recteur de région académique Auvergne-Rhône-Alpes et recteur de l’Académie de Lyon, a dressé la feuille de route ce mercredi matin.

Actuellement en vacances, les élèves de l'académie de Lyon vont officiellement reprendre les cours à distance le 4 mai. Au niveau national, le déconfinement est prévu pour le 11 mai prochain tout comme la réouverture des établissements scolaires, a annoncé le gouvernement. Avant cette date, du soutien scolaire pour les élèves les plus en difficultés devrait être mise en place à partir du 4 mai à raison de “6 heures par semaine pour des effectifs en petit groupe (5 et 10 élèves)”, a déclaré ce matin Olivier Dugrip, recteur de région académique Auvergne-Rhône-Alpes et recteur de l’Académie de Lyon lors d'une conférence de presse. En tout, 12 000 élèves vont participer à ce dispositif dans la région.

Puis, à compter du 11 mai, la reprise de l'école va être organisée même si celle-ci reste subordonnée à “l’amélioration de l'état sanitaire du pays, pour que l’accueil des professeurs et élèves se fasse dans des conditions garantissant la sécurité sanitaire”, a indiqué le recteur.

Durant la semaine du 11 mai, tous les établissements rouvriront, mais tous les élèves n'iront pas à l'école. Seuls ceux de grande section, CP et CM2 dans des petits groupes de l'ordre d'une quinzaine d'élèves seront concernés. Dans le second degré, cette semaine sera réservée à une prérentrée des équipes enseignantes. La 2e semaine, les élèves de 6e, 3e, première et terminale retourneront à l'école ainsi que les élèves la voie industrielle des lycées professionnels. Enfin, tous les élèves restants pourront reprendre le chemin de l'école lors de la semaine du 25 mai.

“Tout ceci est encore une fois subordonné à la mise en œuvre de mesures préparatoires pour remettre en état établissement. Nous avons commencé à travailler avec les collectivités locales pour le faire. Tous les établissements sont différents, donc les conditions d’accueil des élèves seront différentes et gérées au cas par cas”, a précisé Olivier Dugrip. Les élèves qui ne seront pas accueillis durant les deux premières semaines à partir du 11 mai poursuivront l'enseignement à distance.

Faire défiler vers le haut