Une personne circulant en scooter se fraye un chemin entre deux véhicules. Depuis le 2 août la circulation intra-files est à nouveau autorisée à Lyon dans certains secteurs. (Photo CLEMENS BILAN / AFP)

De nouveaux panneaux pour réglementer la circulation inter-files des deux-roues à Lyon

De nouveau expérimentée depuis le 2 août dans le département du Rhône et la Métropole de Lyon, la circulation inter-files des deux et trois-roues motorisés va être réglementée par une nouvelle signalisation d’ici la fin de l’année 2021.

Depuis le début du mois, plus précisément le 2 août, les conducteurs de deux ou trois-roues motorisés peuvent de nouveau circuler de manière légale entre les files de voitures dans certains secteurs du Rhône et la Métropole de Lyon. Cette expérimentation, conduite sur 21 départements français pendant trois ans, concerne notamment les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d’au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h.

Ce panneau de type sera installé pour informer les usagers de la route des trois règles de la circulation inter-files. (Photo DR)

Deux types de panneaux

Afin d’informer les conducteurs de ces deux roues, mais aussi de prévenir les autres usagers qu’ils entrent dans un espace soumis à cette nouvelle réglementation, le ministère de l’Intérieur a annoncé le déploiement d’une signalisation spécifique. D’ici la fin de l’année 2021, ces nouveaux panneaux permettront également de rappeler les trois conditions de cette circulation inter-files. À savoir : 

  • La vitesse maximale autorisée en circulation inter-files est de 50 km/h ;
  • Elle se pratique uniquement sur des voies congestionnées ;
  • Il faut être positionné entre les deux voies les plus à gauche de la chaussée.

Un autre panneau rappelant la seule réglementation de vitesse, de 50 km/h donc, pourra également être implanté en bordure des secteurs concernés par la circulation inter-files (CIF). 

Un procédé déjà expérimenté entre 2016 et 2021

Pour rappel, une première expérimentation de ce type avait été menée en Île-de-France, en Gironde ou encore dans le Rhône entre 2016 et 2021, donnant lieu à des résultats mitigés. Toutefois, quelques points positifs étaient ressortis comme une amélioration générale du respect des limitations de vitesse par les deux-roues en inter-files et l'acceptabilité de cette pratique par tous les usagers de la route, y compris par les conducteurs de véhicules légers. Elle a également permis de renforcer la pédagogie sur la CIF, notamment grâce à la formation des jeunes conducteurs dans les centres de conduite des zones d’expérimentation.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut