David Gréa, l'ex-prêtre de Ste Blandine à Lyon, s'est marié

Il l'avait annoncé en février dans une lettre à ses paroissiens : le populaire curé David Gréa s'est marié hier.

Désormais, il n'est plus prêtre. Car il s'est marié. David Gréa officiait jusqu'en février dernier à Sainte-Blandine, à Lyon, où il avait su insuffler un brin de modernité dans l'institution catholique. Mais hier, samedi saint, il s'est marié avec une femme dans une mairie du sud-ouest de la France.

"Nous sommes déterminés à vivre avec foi, et ce jour de Pâques ouvre pour nous un temps nouveau", s'est confié David Gréa au Progrès, qui souhaite éteindre la polémique du choix du samedi saint pour célébrer son mariage civil en avançant différentes contraintes de calendrier.

Il avait annoncé sa décision dans une lettre à ses fidèles. Extrait : "Il y a quelques temps, j’ai commencé à construire une relation avec une femme avec laquelle je pense que Dieu m’appelle à vivre. Je découvre une joie insoupçonnée qui me semble dans la continuité de ce que j’ai vécu jusque-là en me donnant corps et âme à votre service. J’ai souhaité être en vérité avec l’Eglise en disant ma joie d’être prêtre et mon désir de me marier. J’en ai donc fait part au cardinal et nous avons évoqué l’idée d’un dialogue avec le pape. Cette rencontre en tête à tête a pu avoir lieu. Il m’a écouté avec bienveillance et a honoré ma démarche d’intégrité. Puis le pape et Mgr Barbarin ont échangé et notre évêque m'a demandé de prendre, dès à présent, un temps de discernement et de recul."

Ce temps terminé, le cardinal l'a déchargé de ses fonctions sacerdotales. La démarche de David Gréa, prêtre plutôt moderne avec sa présence sur les réseaux sociaux et ses messes animées par un groupe de musique pop, a fait resurgir un temps le débat sur le célibat des prêtres.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut