Ville de Saint-Étienne

Crise en Afghanistan : le maire LR de Saint-Etienne favorable à l'accueil d'Afghans dans sa ville

A l'instar de plusieurs maires socialistes, écologistes ou de gauche, le maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, est favorable à l'accueil d'Afghans dans sa cité de la Loire après l'arrivée au pouvoir des Talibans en Afghanistan. "L'humanisme n'a pas de carte politique", explique l'élu de droite.

"Dès lors qu'une femme, un homme ou un enfant risque sa vie dans son pays en raison de ses convictions, nous avons le devoir, nous la France, de leur tendre la main et de les accueillir", estime le maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, sur France Info. "C'est dans la déclaration des droits de l'Homme, c'est dans le préambule de notre constitution, ça fait partie des valeurs de notre pays et Saint-Étienne s'y inscrit pleinement. Nous l'avons fait en 2015 (pour les Syriens) avec beaucoup d'accompagnement de la part des associations d'éducation populaire, l'Éducation nationale, les bailleurs sociaux. Il y a eu un vrai accompagnement humain de chacune de ces personnes qui a rejoint notre ville. Cela s'est fait avec un grand succès". Perdriau est l'un des rares maires de droite à tenir cette position, surtout soutenue par des maires de gauche, écologistes et socialistes.

"Nous avions accueilli environ une trentaine de Syriens en 2015 qui, après avoir pu se reconstruire, laissaient leur place à d'autres tous les six mois. Nous sommes en capacité d'accueillir le même nombre d'Afghans. En 2015 comme aujourd'hui, il y a eu une série d'encouragements de personnes fières que notre ville tende la main à des personnes qui risquent leurs vies dans leur pays, et puis il y a aussi un flot d'insultes… Ce que je peux vous dire, c'est que six ans après, notre ville de 175 000 habitants dans une métropole de 405 000 habitants n'a pas été bousculée dans son quotidien par cet accueil", ajoute le maire de Saint-Etienne, toujours sur France Info.

Dans la Métropole de Lyon, le maire EELV de Lyon, Grégory Doucet, ou encore le maire PS de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, ont tenu des positions similaires.

La Ville de Lyon "prête à accueillir" des réfugiés afghans selon Grégory Doucet

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut