Préparation des doses de vaccin Pfizer BioNTech contre le Covid-19 @WilliamPham

Covid-19 : plus de 21 000 créneaux de vaccination disponibles dans la Loire pour booster la campagne

Alors que la 5e vague de Covid-19 continue de progresser dans la Loire où le taux d’incidence atteint 637 pour 100 000 habitants, selon les derniers chiffres, la préfecture et l’ARS ont décidé d’amplifier la campagne de vaccination. En date du 14 décembre, 21 000 rendez-vous de vaccination étaient disponibles d’ici la fin de l’année. 

42 867, c’est le nombre de doses de vaccins injectées la semaine dernière au sein des 14 centres de vaccination ouverts dans la Loire de Saint-Étienne à Roanne en passant par Firminy, Saint-Chamond ou encore Montbrison. Soit 26 % de plus que la semaine précédente souligne la préfecture de la Loire. 

Accélération de la campagne

C’est le signe que depuis le début du mois décembre, les opérations de vaccination se sont considérablement accélérées dans le département afin de faire face à 5e vague de Covid-19 en limitant la pression hospitalière, grâce au "bouclier vaccinal". Une vaste campagne à laquelle contribuent également les pharmacies, infirmiers, médecins de villes et six relais ambulatoires, qui permettent à des professionnels du secteur libéral de proposer des plages de vaccinations groupées dans des lieux partagés. 

Alors que le taux d’incidence continue de grimper dans le département, atteignant désormais 637 pour 100 000 habitants, au 12 décembre, de nombreux nouveaux créneaux de vaccination ont été ouverts. Ainsi, au 14 décembre plus de 21 rendez-vous étaient disponibles jusqu’à la fin de l’année, pour recevoir une première, deuxième ou troisième dose. 

Un numéro vert pour vacciner les plus âgés

Pour favoriser la vaccination des plus âgés qui ont parfois du mal à se déplacer, un numéro vert a été mise en place, le 08000 730 957. Ouvert 7 jours sur 7, de 6 à 22 heures, ce numéro permet à chaque personne de 80 ans et plus "d’être mise en relation avec un service de vaccination ou de demander une vaccination à domicile", précise l’ARS.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut