(Photo by GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Covid-19 : des lieux de test bientôt installés à proximité des cafés et restaurants à Lyon

Alors que les cafés, bars et restaurants de Lyon sont soumis au contrôle du pass sanitaire depuis le lundi 9 août, l’Umih du Rhône a travaillé ces derniers temps à la mise en place de sites de test aux abords des établissements. Plusieurs points ont été identifiés par le syndicat, à proximité de zones d’affluence, afin de permettre aux clients de se faire tester plus facilement. Ces lieux de dépistage devraient voir le jour prochainement. 

Depuis dix jours, les cafés, restaurants et bars de Lyon se plient au contrôle du pass sanitaire, à l’instar des cinémas, des musées ou encore des grands centres commerciaux. Après un rodage parfois plus compliqué d’un établissement à l’autre, le secteur lyonnais s’est adapté tant bien que mal à la procédure. 

Désormais, avant de venir prendre un café, boire un verre ou déguster un repas en terrasse, les clients doivent présenter leur pass sanitaire pour pouvoir s’installer. Celui-ci peut, au choix, être une preuve de vaccination complète, un certificat de rétablissement du Covid-19 ou encore un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures. Dès le 9 août, certains établissements, comme la Brasserie Georges (Lyon 2e), avaient pris l’initiative d’installer un espace de dépistage à leur entrée, afin de proposer aux clients ne possédant pas de pass sanitaire de se faire tester plus facilement et ainsi de ne pas perdre de clients. 

Sept ou huit points d’implantation identifiés 

Dix jours plus tard, l’idée semble avoir eu un effet boule de neige puisque, selon nos informations, des sites de test devraient prochainement voir le jour dans plusieurs points clés de la ville. "Il y a un travail qui est en cours à ce sujet entre l’UMIH et la Ville de Lyon. Ces échanges doivent permettre la mise en place de centres de dépistage dans sept ou huit points centraux d’animation CHR [Café-Hôtel-Restaurant, NDLR] de Lyon. Dans le Vieux-Lyon (5e), à Bellecour (2e), aux Terreaux (1er), à Confluence (2e), aux Brotteaux (6e). Les lieux d’occupation ont été validés par les services municipaux", explique le président des bars et brasseries à l’Umih du Rhône, Geoffrey Clavel.

Ces nouveaux espaces de dépistage, installés sur l’espace public, devraient faire leur apparition "la semaine prochaine". Les services municipaux nous ont confirmé que "des autorisations d’occupation temporaire de l’espace public ont bien été délivrées par l’OTEP [Service Occupation temporaire de l’espace public, NDLR]", sans pouvoir nous confirmer leur emplacement exact.

Lyon Capitale s’est longuement entretenu avec Geoffrey Clavel, retrouvez demain notre interview complète. Le président des bars et brasseries à l’Umih du Rhône y évoque notamment la mise en place du pass sanitaire dans les établissements lyonnais, la relance entre mai et juillet ou encore la rentrée qui apporte son lot d’inquiétudes. 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut