Le Centre de vaccination du Palais des Sports de Gerland (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Covid-19 à Lyon : le Rhône sous le seuil d'alerte mais les enfants ne pourront pas enlever leur masque à l'école, explications

Le taux d'incidence, d'après les derniers chiffres, est redescendu à 49 dans le département du Rhône. En dessous du seuil d'alerte de 50... Un seuil qui permet normalement la levée du port du masque pour les enfants dans les écoles du département. Mais cette baisse est uniquement circonstancielle. Explications.

Philippe Guétat, le directeur départemental de l'ARS (Agence régionale de santé) dans le Rhône, a fait le point sur l'épidémie de coronavirus ce mercredi 3 novembre dans Lyon Capitale. "Il n'y a pas d'alerte particulière, pour l'instant, dans le Rhône", explique-t-il. La situation est sous contrôle.

La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire.

Une sorte de plateau dans le Rhône

Le gouvernement estime que le seuil d'alerte est à 50. Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au lundi 1er novembre, le taux d'incidence est redescendu à 49 (les données prennent donc en compte la période entre le mardi 26 octobre et le lundi 1er novembre. Un taux qui était encore à 58 la veille).

L'évolution du taux d'incidence dans le département du Rhône
@SantépubliqueFrance

"Il y a une sorte de plateau. On était passé en dessous du seuil d'alerte des 50 cas du covid-19 pour 100 000 habitants, on est quelque peu remonté dans le département, on se situe actuellement à 56 cas pour 100 000 avec un taux de positivité qui augmente un petit peu", expliquait mercredi à Lyon Capitale le directeur de l'ARS dans le Rhône. Le taux d'incidence est relativement stable. 56, 50 ou 48, par rapport à une population comme celle du Rhône (1 800 000 habitants), ça n'est pas une grosse différence. Sauf qu'on ne peut pas appliquer la non obligation du port du masque dans les écoles du Rhône. Il faut que le taux d'incidence soit inférieur à 50 pour 100 000 habitants pendant 5 jours de suite. Nous n'avons ainsi jamais pu appliquer cette mesure dans le Rhône".

Le Rhône passe sous le seuil d'alerte en raison du jour férié...

Les enfants devront garder leur masque dans les écoles du département du Rhône lors de la rentrée scolaire, lundi 8 novembre. Car ce taux d'incidence, aujourd'hui de 49, est calculé jusqu'au lundi 1er novembre. Un jour férié. Or, forcément, il y a beaucoup moins de tests les jours fériés. Donc, mécaniquement, le taux d'incidence baisse, en comparaison au lundi précédent (le 25 octobre) où les tests ont été beaucoup plus nombreux. Le taux d'incidence va ensuite remontrer et repasser au dessus de 50 dans le Rhône dès les prochains jours. Le masque va donc rester obligatoire dans les écoles du département la semaine prochaine.

A partir de lundi 8 novembre, jour de la rentrée scolaire, le masque  va redevenir obligatoire dans les écoles de l'Ain, de l'Isère, de la Loire, de la Drôme, de la Haute-Loire, de la Savoie. Le porte-parole du gouvernement l'a annoncé mercredi. Le masque va redevenir obligatoire dans les départements "où le taux d'incidence s'est malheureusement restabilisé au-dessus de 50 pour 100.000 habitants". Cela concerne 39 départements où le masque n'était plus obligatoire pour les enfants (il le restait pour les enseignants).

Dans la région, l'Ain, l'Isère, la Drôme, la Haute-Loire et la Savoie sont concernés par cette nouvelle obligation. Pas de changement dans le Rhône, où l'obligation du port du masque dans les écoles pour les enfants n'a donc jamais été levée. Elle reste obligatoire.

Lire aussi : L'épidémie de coronavirus repart-elle à Lyon ? Le directeur de l'ARS dans le Rhône fait le point dans Lyon Capitale

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut