L’entrée de l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon © Tim Douet
Hôpital de la Croix-Rousse © Tim Douet

Coronavirus à Lyon : plus de 1000 cas en France, 44 dans le Rhône

Selon un dernier décompte de Santé publique France, 1126 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus en France dimanche soir. Soit 177 personnes de plus en 24 heures. 19 personnes sont mortes alors qu'elle avaient contracté le coronavirus.

Selon un dernier décompte de Santé publique France, 1126 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus en France dimanche soir. Soit 177 personnes de plus en 24 heures. 19 personnes sont mortes alors qu'elle avaient contracté le coronavirus.

Dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, 137 habitants sont actuellement atteints du COVID-19 dans 8 départements. Dont 44 dans le Rhône.

44 patients touchés dans le Rhône

Parmi les 44 patients "6 patients sont pris en charge dans l’unité de réanimation, 17 sont suivis à domicile", précise l'ARS.

"Parmi les patients actuellement hospitalisés en réanimation, une personne confirmée COVID-19 travaille dans le service de soins de longue durée de l’hôpital Antoine Charial, établissement rattaché aux Hospices civils de Lyon. Cette personne a, elle-même, été exposée
dans le cadre d’un séjour à Mulhouse. Ce service constitue un point de contamination commun à 4 autres patients confirmés, patients hospitalisés sur le site", ajoute l'ARS.

En Auvergne-Rhône-Alpes, il y a 137 cas dimanche : 8 dans l'Ain, 3 en Ardèche, 16 dans la Drôme, 6 dans la Loire, 5 dans le Puy-de-Dôme, 44 dans le Rhône, 3 en Savoie, et 59 en Haute-Savoie.

15 millions d'Italiens en quarantaine

En Italie, 133 nouveaux décès ont été annoncés ce dimanche. 15 millions d'Italiens, dans le nord de l'Italie, notamment dans la région de Milan, ont été placés en quarantaine samedi soir par le gouvernement italien. L'Italie est le pays le plus touché d'Europe par le coronavirus.

Les cinémas, théâtres, musées, pubs, salles de jeux, écoles de danse, discothèques sont quant à eux fermés dans l'ensemble de l'Italie.

 

à lire également
Le bilan n'est pas forcément mauvais ce mardi soir dans les hôpitaux de la région. Oui, il y a plus de patients hospitalisés des suites du covid-19. Mais une légère hausse, bien inférieure à celle enregistrée au printemps. Pour le moment.
Faire défiler vers le haut