L’hôtel de ville de Lyon vu de la place des Terreaux © Tim Douet 2014
© Tim Douet

Coronavirus : Lyon impose une quarantaine aux agents et élèves "à risque"

En application des recommandations du ministère de la Santé, les élèves des écoles de Lyon et les agents municipaux de retour de “zones à risques” devront observer un délai de 14 jours avant de se présenter dans les établissements ou sur leur lieu de travail.

Des recommandations ont été émises par le ministère des Solidarités et de la Santé pour les personnes revenant des zones à risque de contamination du coronavirus COVID-19, (Chine, Singapour, de Corée du Sud et deux régions italiennes, la Lombardie et la Vénétie). Ces mesures vont être appliquées pour les enfants accueillis dans les crèches et ceux scolarisés dans les écoles primaires de Lyon ainsi que pour les agents municipaux ayant séjourné dans les zones considérées comme étant à risque.

"Ces personnes doivent se signaler"

Désormais, “ces personnes doivent se signaler et ne pas se présenter dans les établissements ou sur leur lieu de travail pendant les 14 jours qui suivent leur retour afin d’éviter toute chaîne de transmission du virus et ainsi de protéger les publics les plus vulnérables”, écrit la municipalité. 

Les familles des enfants inscrits dans les crèches ont reçu un courrier les informant de ces consignes. Pour les écoliers, la ville de Lyon a relayé les recommandations transmises par l’Éducation nationale. Concernant les agents de la ville de Lyon, le dispositif a été rappelé ainsi que les mesures de prévention et d’hygiène habituelles pour limiter toute contagion en cas de grippe et autres virus respiratoires.

Par ailleurs, la Ville de Lyon “recommande aux personnes ayant séjourné dans les zones à risque de ne pas rendre visite à des personnes âgées accueillies dans les résidences sénior et en EHPAD de Lyon pendant les 14 jours suivant leur retour en France.” 

5 commentaires
  1. raslebol69 - 26 février 2020

    Mais pas de restriction pour les supporters italiens alors que le coronavirus est bien présent au Piémont...

  2. Rosimy - 26 février 2020

    Avec tous les Italiens qui ont envahi la ville depuis ce matin, merci a nos dirigeants élus par le peuple d'arrêter de prendre ce même peuple en otage par des décisions toutes plus stupides et incohérentes les unes que les autres. Les élus de Lyon qui ont pondu ces consignes vont-ils aussi demander le confinement pour tous les enfants et personnes fragiles résidant ou de passage sur le secteur Lyonnais et ayant promené en ville et dans les TCL aujourd'hui et demain??
    Les Italiens ont profité de ces jours pour déambuler et visiter la capitale des Gaules, rien de plus normal🤔
    Élus, dirigeants de la vie publique, vous le cerveau du peuple, arrêtez de nous polluer avec vos décisions sans queue ni tête👎

    1. Galapiat - 27 février 2020

      Rien à voir avec la santé publique, le foot-fric est en jeu, Un seul espoir qu'aucune personne ne soit impactée, Quand bien même ça le serait , impossible à prouver.

  3. raslebol69 - 26 février 2020

    Collomb ayant été au stade avec les Italiens va-t-il disparaitre des écrans pendant 14 jours? Ce serait une très grande nouvelle.

    1. JANUS - 27 février 2020

      D'un coté le gouvernement préconise des mesures de précaution et de l'autre on fait entrer des milliers de tifosi italiens pour le match de football OL/Juve. Le premier a d'ailleurs gagné1 à 0.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut