Assemblée nationale, juin 2017 © Tim Douet
Assemblée nationale, juin 2017 © Tim Douet

Coronavirus : L'Assemblée vote la prolongation de l'état d'urgence sanitaire

Suite au vote de l'Assemblée, l'état d'urgence sanitaire sera prolongé jusqu'au 16 février prochain.

C'est avec 71 voix contre 35 que le projet de loi sur le prolongation de l'état d'urgence sanitaire a été votée ce samedi à l'Assemblée. Un régime d'exception qui durera jusqu'au 16 février prochain voire jusqu'au 1er avril suivant pour lutter contre l'avancer de la Covid-19. Ce projet de loi doit encore passer par le Sénat ce mercredi, avant d'être définitivement adopté début novembre.

Pour rappel, Olivier Véran annonçait un bilan plus lourd dans les prochains jours et les prochaines semaines, "quoi que nous fassions". Cette prolongation de l'état d'urgence sanitaire permet par exemple l'instauration d'un couvre feu et plus largement des mesures limitant la liberté d'aller et venir.

 

2 commentaires
  1. Meritocratierepublicaine - dim 25 Oct 20 à 12 h 17

    C'est la fin d´une époque, basée sur la jeunesse, le travail, le risque, la liberté, la culture, la république.
    Bienvenue dans le monde des vieux croulants attachés à leur pension de retraite injustement sur valorisée par rapport à la capacité de financement du système, des juges qui confisquent le vote démocratique et les décisions de nos politiques, des minorités agissantes qui imposent leur dogme, de manière outrancière, antidémocratique et contre l'intérêt général .

    1. Abolition_de_la_monnaie - dim 25 Oct 20 à 12 h 50

      Réveillez-vous "Meritocratierepublicaine". La réussite par le "mérite" n'a existé que dans vos rêves. Dans la réalité les élites de tout temps ont privilégié leur progéniture parce que les bonnes places dans un système monétaire, sont rares. Choix par dossiers, corruption, etc.
      Quant à la république, ce mot ne veut plus rien dire sauf si vous soutenez la république populaire de Chine, celle de la république populaire démocratique de Corée du nord, etc.

      Le seul pouvoir au peuple possible, c'est la démocratie réelle directe. Mais elle est illusoire dans un système économique monétaire où tout n'est que conflit d'intérêts (monétaires) parce que la monnaie est obligatoirement basée sur la rareté relative, donc le manque, et engendre donc "la guerre commerciale et autre". Et bizarrement la démocratie réelle directe, les dictateurs de tous poils (même ceux devant leur ordi) ne veulent pas en entendre parler... 😀

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut