@ Savoie Mont Blanc-Bijasson / Les Saisies

Coronavirus en Auvergne-Rhône-Alpes : les stations ouvertes, pas les remontées mécaniques

S’il sera possible de se rendre dans les stations de ski “pour profiter de l’air pur de nos belles montagnes et de leurs commerces”, a déclaré le Premier ministre Jean Castex, les remontées mécaniques seront bien fermées durant les fêtes de fin d’année. 

Lors de sa conférence organisée ce jeudi midi, le Premier ministre Jean Castex a confirmé que la pratique des sports d'hiver ne sera pas autorisée durant la période de Noël. Un choix notamment dicté par la situation sanitaire en Auvergne-Rhône-Alpes : “Nous avons estimé que la circulation épidémique et la situation des hôpitaux dans les régions concernées ne permettent pas d’envisager l’ouverture pour la période de Noël”. 

D'après le chef du gouvernement : “Quels que soient les efforts que sont prêts à consentir les gestionnaires et les responsables de ces stations, il ne serait pas prudent de laisser se rassembler des flux très importants de population avec des activités susceptibles de mobiliser les services hospitaliers.”

Cependant, les stations elles-mêmes seront ouvertes “et il sera possible à tout le monde de s’y rendre pour profiter de l’air pur de nos belles montagnes et de leurs commerces”, a précisé Jean Castex. Et d’ajouter,  “simplement, toutes les remontées mécaniques et tous les équipements collectifs seront fermés”. 

Un choix qui va occasionner d'importantes pertes pour ce secteur majeur de l'économie régionale, puisque comme nous l'écrivions mercredi, celles-ci avoisineraient les 2,1 milliards d'euros (plus d’un tiers de la saison globale impactée).

Ce midi, Jean Castex a assuré que des discussions “pour indemniser les pertes de recette et préparer au mieux la période suivante”, allaient être menées. “Nous devons également discuter de la situation des saisonniers, dont je n’ignore ni le rôle, ni le poids dans cette activité très importante pour notre pays”, a-t-il conclu. 

4 commentaires
  1. noisette - jeu 26 Nov 20 à 22 h 06

    Surcharger les hôpitaux savoyards avec les accidents de ski et les touristes malades serait il responsable...?

  2. retouraumoyenage - jeu 26 Nov 20 à 23 h 14

    Bof!
    il n'y a pas de neige...
    Mais je vois pas le risque de contamination sur un télésiège ou un téléski!
    Par contre dans les coursives des immeubles cage à lapin et dans les ascenseurs des stations de ski là où se croise beaucoup de personnes il y a un fort risque de contamination mais ça c'est pas interdit
    Chercher l'erreur !...

  3. retouraumoyenage - jeu 26 Nov 20 à 23 h 22

    Bof!
    il n'y a pas de neige...
    Mais je vois pas le risque de contamination sur un télésiège ou un téléski!
    Par contre dans les coursives des immeubles cage à lapin et dans les ascenseurs des stations de ski là où se croise beaucoup de personnes il y a un fort risque de contamination mais ça c'est pas interdit
    Chercher l'erreur !...

  4. Galapiat - ven 27 Nov 20 à 0 h 36

    Incroyable comparer le brassage de population entre les immeubles et celui des stations de ski qui drainent une population internationale. Ce qui est catastrophique ce serait d'autoriser ce mélange, Une saison de ski ratée , si ça peut préserver des vies, on s'en remettra, de la mort de proches c'est moins sur.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut