Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

Coronavirus : de nouvelles mesures restrictives à Bordeaux, bientôt aussi à Lyon ?

Ce lundi après-midi, la préfète de la Gironde a annoncé plusieurs nouvelles mesures restrictives pour ralentir la progression de l'épidémie de coronavirus à Bordeaux. Avec notamment l'abaissement de 5 000 à 1000 personnes pouvant assister à des évènements publics. Et d'autres limitations, comme pour les mariages. De telles annonces sont-elles aussi prévues à Lyon ces prochains jours ?

"Je demande solennellement aux habitants de limiter les rassemblements familiaux et amicaux à 10 personnes maximum. Je pense particulièrement aux événements festifs comme les mariages ou anniversaires. Il ne s'agit pas de les annuler mais de les reporter », a notamment déclaré ce lundi après-midi la préfète de la Gironde, Fabienne Buccio. La situation est inquiétante à Bordeaux.

Vendredi, le Premier Ministre, Jean Castex, face à la forte propagation du virus dans certaines zones (il n'avait pas cité Lyon), avait demandé aux préfets de Marseille, de Bordeaux et de Guadeloupe de lui faire des propositions "d'ici lundi" pour "des mesures complémentaires".

Plusieurs annonces à Bordeaux

La préfète de Gironde a aussi annoncé l’abaissement de 5 000 à 1 000 du nombre maximum de personnes pouvant assister à des événements publics, comme des matchs de foot, mais aussi annoncé l'annulation des Journées du Patrimoine à Bordeaux ce week-end, la limitation à 10 personnes pouvant se rassembler dans les parcs ou sur les quais à Bordeaux, l'interdiction des soirées dansantes, l'annulation des fêtes étudiantes et la suspension des sorties scolaires.

Des mesures similaires pourraient être annoncées ce lundi soir à Marseille, où les chiffres de contamination explosent aussi.

Quid de la situation à Lyon ?

Et à Lyon ? La situation est loin d'être "confortable". Lyon et le Rhône sont touchés aussi. Le département est l'un des départements de France les plus touchés depuis fin août. Lyon Capitale vous proposait un point sur l'évolution de l'épidémie dans le département ce lundi matin (à lire ici). Tous les indicateurs sont en hausse.

Mais pour l'instant, d'après nos informations, les mesures restrictives mises en places à Bordeaux ne sont pas prévues à très court terme à Lyon. La 1er Ministre a bien insisté sur la situation à Bordeaux et à Marseille. En Guadeloupe aussi. Mais il n'a pas délivré la même inquiétude pour Lyon et sa région.

Le nombre de cas positifs augmente très vite dans le Rhône. C'est incontestable. Dans les hôpitaux, le nombre de malades augmente aussi. Mais pour l'instant, les hôpitaux lyonnais ne sont pas submergés. Toutefois, la situation évolue très vite. Elle est suivie de très près au jour le jour et clairement, tout peut évoluer à tout moment au cours des jours à venir.

5 commentaires
  1. Modéré
    benplay69009 - 14 septembre 2020

    Quand la lumière sera faite sur toute cette histoire et tous ces mensonges, vous aurez des comptes à rendre Lyon Capital et compter sur moi pour ne pas vous laisser passer au travers.

    1. Signaler un commentaire inapproprié
      philippechaumont - 14 septembre 2020

      de quels mensonges parlez-vous ?

  2. Modéré
    arkane - 14 septembre 2020

    Je ne vois pas en quoi Lyon Capitale aurait à rendre des comptes. Le journal a et est factuel dans son approche. Rien à redire et excellent boulot journalistique.
    A Benplay69009, il ne faut pas tirer sur le facteur quand il apporte des mauvaises nouvelles...

  3. Modéré
    rouge-vert-noir - 14 septembre 2020

    Benplay n'est pas censuré ? ?!!! Alors que moi cela fait une semaine que je le suis.....

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut