Coronavirus à Lyon : pas de nouvelle hausse des hospitalisations ce week-end

Après une hausse en fin de semaine dernière, le nombre de patients hospitalisés à cause de la Covid-19 a stagné ce week-end dans le Rhône et en Auvergne-Rhône-Alpes.

Ainsi ce 31 août au matin en Auvergne-Rhône-Alpes :

  • 285 patients sont encore hospitalisés dans la région (+ 28 depuis le mercredi 26 août)
  • 2 nouvelles hospitalisations durant les dernières 24 heures
  • 26 personnes dans les services de réanimation (+8). Il y avait 783 patients en réanimation dans la région au plus fort de la crise.
  • une nouvelle admission en réanimation durant les dernières 24 heures
  • deux nouveaux décès en 24 heures
  • 1778 décès au total à l'hôpital dans la région

Pour le Rhône, le bilan au 31 août au matin :

  • 107 (+ 22 depuis mercredi). Il y avait 1250 patients hospitalisés dans les hôpitaux du Rhône au plus fort de la crise.
  • 2 nouvelles hospitalisations depuis 24 heures
  • 14 personnes en réanimation dans le Rhône (+7). Il y avait 300 personnes en "réa" au plus fort de la crise.
  • aucune nouvelle admission en réanimation
  • un nouveau décès
  • 669 décès à l'hôpital dans le département depuis le début de la crise

 

2 commentaires
  1. PAUL Gabriel - 31 août 2020

    Il faut 50.000 cas positifs par jour dans la région AURA pour que en 100jours soit atteinte l'immunité collective.
    Au rythme actuel il va falloir 3ans pour obtenir l’immunité collective.
    Vivement que l'on atteigne se chiffre sans augmentation du nombre d'hospitalisations.
    Pour se débarrasser da COVID seule l’immunité collective est une solution, mais il faut que la population avec le moins de risque soie contaminé en premier (jeune, personnes sans autre pathologie, etc.).

  2. Marc LOGIER - 31 août 2020

    Pas de nouvelle hausse mais malgré ça, allez hop! masque obligatoire pour tout le monde et partout à lyon et villeurbanne; cherchez la logique vous ne la trouverez pas; ni le préfet ni les maires de Lyon et Villeurbanne ne sont cohérents et prennent leurs administrés pour des demeurés. On ne les voit et ne les entend guère en direct d'ailleurs sans doute ces "élus" ont-ils peur de se montrer avec leurs masques et leurs faces de tristes carêmes?

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut