Hôpital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Coronavirus à Lyon : les fausses rumeurs se multiplient

"Attention au virus chinois", "Des étudiants contaminés seraient à Lyon", "Dans le métro, certains portent déjà des masques"... depuis quelques jours, les messages sur une éventuelle présence du coronavirus (2019-nCoV) à Lyon se multiplient sur les réseaux sociaux, entretenant volontairement la confusion.

À ce jour, 31 janvier 2020, six cas de personnes porteuses du coronavirus (2019-nCoV) ont été détectés en France. Aucun n'a été recensé à Lyon. Pourtant, plusieurs rumeurs circulent depuis plus d'une semaine. La première du genre en France est même partie de Lyon, avec la photo d'une jeune fille chinoise postée sur le réseau social WeChat. Cette dernière expliquait qu'elle se serait rendue à Lyon, après un voyage effectué en avion depuis la Chine malgré la fièvre. Au final, la jeune fille n'était pas dans l'agglomération, tandis que l'Ambassade de Chine en France avait expliqué avoir pris contact avec elle.

Fausses rumeurs et achats inutiles

Depuis, d'autres messages cherchant à faire le buzz sur la situation ou multipliant les attaques racistes sur la communauté asiatique sont apparus sur les réseaux sociaux, propageant, là encore, des fausses rumeurs. L'une des plus courantes ces dernières heures expliquerait qu'il serait possible d'être contaminé par un colis venu de Chine. C'est faux, le virus ne survit que quelques heures en dehors de l'organisme.

Par ailleurs, si certains ont expliqué se rendre en pharmacie pour acheter des masques, publiant leur dernier achat, leur efficacité n'est pas démontré dans le contexte actuel. "ils sont uniquement utiles quand on est soi-même malade, pour éviter de contaminer les autres", avait précisé dimanche la ministre de la Santé Agnès Buzyn. "Le port de ce type de masque par la population non malade afin d'éviter d'attraper la maladie ne fait pas partie des mesures barrières recommandées et son efficacité n'est pas démontrée" a précisé le ministère interrogé par l'AFP.

Bien se laver les mains

Les recommandations restent les mêmes que pour les épisodes de grippe et de gastroentérite, qui eux sont bien présents à Lyon : se laver fréquemment les mains au savon ou avec une solution hydroalcoolique. Selon nos informations, les fausses informations n'ont pas eu d'impact sur le nombre de patients qui se présenteraient aux hôpitaux. En cas de doute, suite à un voyage en Chine dans la province du Wuhan, les personnes sont invitées à composer le 15. Quant aux fausses rumeurs parfois propagées par des captures d'écran modifiées ou des messages sans aucun contexte, le plus simple reste encore de ne pas favoriser leur viralité. Il est important de ne pas les partager ou les aimer. Les "fake news" sont parfois plus difficiles à éradiquer que certaines épidémies !

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut