Berges du Rhône à Lyon durant l’hiver (photo d’illustration)

Coronavirus à Lyon : les berges fermées n'arrêtent pas les promeneurs

Les berges du Rhône sont fermées au public depuis mercredi après-midi, mais les barrières n'ont pas découragé promeneurs et coureurs, malgré le confinement.

Les consignes "restez chez vous" pour éviter de propager le coronavirus COVID-19 n'avaient pas suffi. Mercredi, alors que le soleil dominait un grand ciel bleu, les promeneurs et coureurs étaient présents sur les berges du Rhône à Lyon. Certains couraient avec leur attestation de sortie directement à la main, cache 5 cochée, celle qui correspond à l'activité physique à proximité de son domicile. Les parcs de la ville étaient alors déjà fermés.

Découvrant la situation, le préfet de région Pascal Mailhos avait appelé le président de la métropole David Kimelfeld pour faire fermer les berges. Vers 15h30, les barrières ont commencé à arriver, les berges sont totalement interdites d'accès depuis ce jeudi matin. 

Pourtant, les dispositifs placés pour empêcher les accès, ainsi que les messages "danger", n'ont pas arrêté certains promeneurs. Ils étaient à nouveau présents ce jeudi, escaladant les barrières pour se rendre malgré tout sur les berges, y compris avec des enfants. De nouveaux contrôles de police devraient arriver, avec des amendes à 135 euros à la clé. L'heure n'est plus à la pédagogie. 

 

Vous pouvez suivre notre direct quotidien en cliquant ici.

5 commentaires
  1. jbejean - 19 mars 2020

    Effectivement, l'heure n'est plus à la pédagogie !!!

  2. Sasly - 19 mars 2020

    Je ne comprends pas ces gens....Sont-ils inconscient ou simplement bêtes ? Quel bel exemple pour les enfants....Allez bravons les interdits, après tout on ne sera jamais malade, mais, non aucuns risques. Et les autres ? Ce n'est pas notre problème voyons....
    Ca me dépite.

  3. Emaileur - 19 mars 2020

    Va t on voir une pandémie de contraventions telle une pluie de sauterelles ou les contrevenant se mettront à quatre pattes à prier le bon dieu de pas avoir de prune parce que yen a enfant à nourrir ...

  4. Emaileur - 19 mars 2020

    135€ par contrevenant forcené Majeurs ET mineurs

  5. Emaileur - 19 mars 2020

    Pour un couple avec deux enfant ça fait 540€ . Un demi smic.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut