Hopital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Coronavirus à Lyon : la pression baisse plus vite en réanimation qu'à l'hôpital

Depuis avril, le nombre de patients en réanimation a été divisé par quatre dans les services de la région Auvergne-Rhône-Alpes alors que le nombre de malades dans les services classiques a diminué de moitié. 

Les courbes du nombre de patients Covid-19 hospitalisés et du nombre de malades en réanimation connaissent des trajectoires différentes. Depuis début avril et l'amorce d'une baisse du nombre de malades, la trajectoire des patients en réanimation baisse bien plus rapidement que celle du nombre des patients hospitalisés. On compte actuellement 183 malades en réanimation (783 au maximum le 6 avril) et 1740 personnes hospitalisées dans la région (3044 le 14 avril).

La première a donc été divisée par quatre depuis son pic contre par un peu moins de deux pour la seconde. Dans sa dernière note de synthèse du 14 mai, Santé Publique France soulignait : “Les indicateurs d’hospitalisation tout service pour COVID-19 diminuent moins rapidement que ceux relatifs aux hospitalisations en réanimation. Ceci pourrait être expliqué en partie par une diminution de la sévérité des cas hospitalisés”.

1 commentaire
  1. philippechaumont - 19 mai 2020

    c'est sans doute parce que les personnes à risque ont bien intégré le fait que pour eux, le déconfinement ce sera à la Saint Glinglin....

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut