Coronavirus à Lyon : ça monte ? ça baisse ? l'évolution de la pression hospitalière dans la région en graphique

Peu d'évolution depuis plusieurs semaines dans la région. La pression hospitalière est quasi équivalente depuis le mois de décembre en Auvergne-Rhône-Alpes. Avec environ 4000 patients suivis pour covid-19 dans les hôpitaux, dont 400 en réanimation. Le nombre d'entrées équivaut à peu près au nombre de sorties et malheureusement de décès.

Plus de 7000 patients étaient suivis pour covid-19 dans les hôpitaux de la région au plus fort de la crise en AURA, mi-novembre. Dont près de 900 en réanimation.

 

 

14 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - mar 9 Fév 21 à 11 h 21

    Si un jour quelqu'un peut expliquer pourquoi la courbe verte n'a pas la même forme qu'à la 1ère vague... ?

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Pije - mar 9 Fév 21 à 14 h 40

      Les courbes ne font malheureusement que traduire la réalité sous forme d'image. Réalité que l'on oublie souvent !!!

      Les 3 courbes montrent que la région AURA est beaucoup plus impactée par la seconde vague que la première :
      * le pic des hospitalisations est plus du double
      * les hospitalisations restent élevées avec un début de plateau supérieur au pic de la première vague
      * les réanimations restent élevées avec un plateau aux environs de 400 soit un peu moins de la moitié des pics

      Attention la courbe des décès est en cumulé et ne peut pas avoir la même forme (elle ne peut pas décroitre)
      La courbe des décès journaliers en hôpital à la même forme que les réanimations ou les hospitalisations et n'est pas redescendue très bas contrairement à la première vague ce qui donne cette cour ascendante mais moins pentue.
      Données dispos sur covidtracker.fr/covidexplorer/

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Abolition_de_la_monnaie - mar 9 Fév 21 à 15 h 14

        Que la courbe des décès ne redescende pas, ok, les morts reviennent rarement à la vie.
        Mais la question est "pourquoi lors de la 1ère vague, les morts ont représentés la moitié des hospitalisés quelques semaine après,
        alors qu'avec la 2ème vague, les morts en représentés + que le sommet des hospitalisés.
        D'autre part, la courbe des morts continue d'augmenter (il n'y a pas de plateau comme lors de la 1ère vague) alors que même le nombre en réanimation a baissé.

        Est-ce que ça veut dire qu'on a fait "du tri" et donc pas hospitalisé ? Est-ce qu'il y a eu un changement dans le comptage ? Est-ce qu'on s'est mis à compter comme "mort covid" des gens qui sont morts d'autre chose tout en ayant le codid ? Autre ?

        Modéré
        1. Abolition_de_la_monnaie - mar 9 Fév 21 à 15 h 15

          en = ont

          Signaler un commentaire inapproprié
        2. Pije - mar 9 Fév 21 à 17 h 44

          Pour éclaircir la chose, il faut préciser que les courbes d'hospitalisation et de réanimation donnent chaque jour les nombres de personne dans les services sans cumul depuis le début de la pandémie.
          La courbe des décès donne le nombre cumulé de décès depuis le début de la pandémie.

          L'illustration est donc trompeuse (l'auteur a manifestement voulu se servir de la même échelle pour les 3 courbes) car si on représente le nombre de décès chaque jour la valeur maximale atteinte serait de 100 et la courbe serait donc peu lisible.

          C'est pour passer au travers de ce biais que je mentionnais l'autre site qui utilise des données non cumulées et donc plus facilement comparables

          En prenant ce qui s'est passé depuis le 1er janvier (1558 décès pour 38 jours) il y a eu environ 41 décès par jour.
          Dans le même laps de temps il y a en moyenne environ 400 personnes en réanimation (le plateau après le premier pic était de quelques dizaines) et environ 4000 personnes hospitalisées (soit plus 1000 personnes par rapport au premier pic)

          Le nombre de décès par jour du premier pic était du même ordre de grandeur que maintenant mais avec un pic moins prononcé et qui est redescendu beaucoup plus bas pour les hospitalisations et les réanimations.

          Après il est possible que la collecte des données a évolué dans le temps amenant potentiellement des biais dans les chiffres.

          Je n'irai pas plus loin étant sans compétence particulière dans ce domaine.

          Signaler un commentaire inapproprié
          1. Abolition_de_la_monnaie - mar 9 Fév 21 à 18 h 03

            La courbe de cumules des morts n'est pas trompeuse. Il devrait y avoir un plateau actuellement, or ce n'est pas le cas.
            Elle ne devrait pas avoir dépassé la courbe rouge si les conséquences étaient les mêmes, or c'est le cas.

          2. Pije - mar 9 Fév 21 à 20 h 09

            Je ne suis pas suffisamment clair dans mes explications compte tenu de ce que vous dites
            Je vous laisse consulter le site suivant dans lequel on trouve l'évolution sous forme d'un graphique depuis le 3 mars 2020 jusqu'à la veille (soit le 8/02) pour la France et par région de :
            gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
            * nombre de décès cumulés : 8 363 pour AURA
            * nombre de retour à domicile cumulés : 34 137 pour AURA
            * nombre d'hospitalisation : 3 779 pour AURA
            * dont nombre en réanimations : 393 pour AURA
            Soit au total cumulé depuis le début mars jusqu'au 8/02 de 46 279 hospitalisations (8 363 + 34 137 + 3 779)
            On retrouve bien les chiffres du graphique ci dessus
            Mais la représentation graphique différente permet de mieux faire la part des choses

          3. Abolition_de_la_monnaie - mar 9 Fév 21 à 23 h 07

            Et donc avec votre rappel des chiffres, l'absence de plateau des morts après la 2ème vague est dû à ???

            Lors de la 1ère vague le nombre de mort n'était pas supérieur aux hospitalisations, maintenant il l'est. Avec votre chiffre on en comprend la raison ???

          4. Pije - mer 10 Fév 21 à 8 h 48

            Comme vous je constate la réalité des chiffres et je le rappelle je ne suis pas compétent en la matière
            Mais je ne sais pas comment vous faire comprendre que vous faites une comparaison qui n'a pas lieu d'être entre le nombre cumulé de morts depuis le début de la crise et le nombre de personnes présentes dans les hôpitaux
            Par exemple le 01/07/2020 au début de ce que vous appelez le plateau les chiffres étaient les suivants:
            * nombre de décès cumulés : 1 737 pour AURA
            * nombre de retour à domicile cumulés : 7 722 pour AURA
            * nombre d'hospitalisation : 502 pour AURA
            * dont nombre en réanimations : 25 pour AURA
            Soit au total cumulé depuis le début mars jusqu'au 01/07 de 9 691 hospitalisations
            Il y avait à ce moment là 8 fois mois de personnes dans les hôpitaux et 16 fois moins en réanimation par rapport à maintenant. Il est à mon avis logique que dans ces conditions le nombre de mort par jour était beaucoup plus faible (mais pas nul car au 01/09 il y avait 43 morts de plus qu'au 01/07).

  2. Abolition_de_la_monnaie - mer 10 Fév 21 à 11 h 25

    Désolé "Pije", apparemment une personne mal intentionnée continue de s'amuser à "signaler" mes commentaires (qui pourtant respectent la charte de ce site), commentaires qui passent en "invisible" et donc rend non lisible aussi vos réponses. Le système qu'a adopté Lyoncap pour gérer les commentaires inappropriés est utilisé à mal escient.

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. Pije - mer 10 Fév 21 à 12 h 04

    Effectivement nos échanges ont disparus : j'espère temporairement
    Quoi qu'il en soit je n'étais pas parvenu à vous expliquer le biais induit par la présentation de ces 3 courbes sur un même graphique.
    C'est pourquoi je vous invitais à regarder un autre site en cliquant sur la région AURA pour voir un autre graphique à gauche de l'écran basé sur les mêmes données mais qui comporte aussi les retours à domicile en cumulé depuis le début mars 2020
    gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

    On sait jour après jour ce que sont devenues toutes les personnes entrées à l'hôpital depuis le début :
    * toujours hospitalisée
    * de retour au domicile
    * décédée
    En toute logique il n'y a pas de "disparition" hormis peut être les transferts entre hôpitaux qui ont eu lieu lors de la première vague
    A la fin de la pandémie (pour autant que cela arrive), il n'y aura plus que des retours à domicile et des décès.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - mer 10 Fév 21 à 12 h 36

      J'ai toujours beaucoup de mal à comprendre le rapport causes à effets que vous démontrez.
      (je dois être arrivé à mon seuil de niveau de compétences ! 😀 )
      Pour moi la différence de comportement des courbes entre la 1ere et la 2ème vague ne peut s'expliquer que par une "non prise en charge" par le système hospitalier (en terme de comptabilisation) pour divers raisons.
      Sinon le nombre de morts aurait atteint un plateau, serait entre 5000 et 6000 au lieu de dépasser les 8000.
      Merci quand même pour vos efforts 🙂

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Pije - mer 10 Fév 21 à 14 h 46

        Désolé ne pas y être arrivé
        Moi aussi j'ai dépassé mon niveau d'incompétence pour vous aider

        Pour moi c'est le fait de maintenir un nombre élevé de personnes en hospitalisation et réanimation (contrairement au premier pic) qui conduit de fait à avoir un nombre de décès chaque jour loin d'être nul.
        Faut il revenir à des restrictions aussi dures que pour la première vague pour atteindre un plateau ?

        Signaler un commentaire inapproprié
  4. Pije - mer 10 Fév 21 à 12 h 06

    Le temps de poster ce dernier message et nos échanges précédents sont de retour

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut