Consensus presque parfait

Gérard Collomb, maire de Lyon et Jean-Jacques Queyranne, Président de la Région, en ont profité pour dresser le bilan de leur action auprès des facs. Les universités lyonnaises sont en avance sur le planning des mesures prévues par la loi Pécresse : regroupement des universités, partenariat avec des entreprises et les collectivités locales, etc. La ministre a qualifié 'd'exemplaire' la situation lyonnaise.

La fronde ne risquait pas de venir de la gauche lyonnaise. Par contre, une cinquantaine d'étudiants attendaient Valérie Pécresse de pied ferme. Ils ont accueilli les officiels aux cris de 'L'université n'est pas un commerce ! '. Certains se sont infiltrés dans le grand amphithéâtre pour interpeller la ministre. Mal organisés et peu nombreux, ils n'ont pas réussi à se faire entendre. Pour se venger, ils ont dévalisé le buffet. Nah !

AM.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut