Collomb veut augmenter le péage du périph' nord

Elle portait sur une possible hausse du péage du périphérique nord.

Il est souvent reproché à Gérard Collomb de négliger quelque peu son mandat de sénateur. Mardi, il était bien au Sénat et a même posé une question au gouvernement. Elle était totalement lyonno-lyonnaise puisqu'elle concernait le périphérique nord et son péage. "Nous ne pouvons pas bouger d'un centime le prix. Une loi votée en 2004 permet pourtant aux collectivités locales de moduler les prix de leur péage. Mais elle n'a toujours pas de décret d'application. J'avais déjà posé une question écrite sur ce sujet il y a sept mois", a déclaré Gérard Collomb à Lyon Capitale.

Benoist Apparu le tout nouveau secrétaire d'Etat chargé du logement et de l'urbanisme lui a répondu que la loi pourrait entrer en application en septembre. Gérard Collomb va donc pouvoir augmenter les prix du péage. "Nous n'avons pas encore réfléchi au nouveau prix", nous a confié le maire de Lyon. Aujourd'hui, il est de 1,80 euros. Le péage est exploité par une société privée Openly, filiale d'ASF, qui bénéficie d'une délégation de service public. Le marché ne sera pas remis en cause par une éventuelle hausse puisque "les bénéfices iront au Grand Lyon et à Openly" d'après Gérard Collomb. Les recettes générées par la hausse du prix du péage serviront à réaliser des travaux de rénovation du tronçon nord du périphérique lyonnais.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut