Roybon
@PHILIPPE DESMAZES / AFP

Center Parc : Pierre & Vacances va se pourvoir en cassation

Suite à l'arrêt des travaux du Center Parc de Roybon prononcé par le tribunal administratif ce mardi, le groupe Pierre & Vacances a annoncé son intention de se pourvoir en cassation.

La suspension des travaux prononcée mardi par le juge des référés ne sera pas la dernière étape juridique du Center Parc de Roybon. Le groupe Pierre & Vacances a annoncé dans la foulée qu'il allait se pourvoir en cassation pour contester cette décision.

L'arrêt des travaux a été prononcé car le juge des référés a estimé que l'arrêté du 3 octobre 2014, autorisant le défrichement de la zone, était contraire à la loi sur l'eau.

Cette décision avait suscité des réactions contrastées entre opposants et défenseurs du projet de Center Parc, qui prévoit notamment l'embauche d'environ 700 salariés.

Le président du conseil régional Jean-Jack Queyranne a lui appelé à "l'apaisement" après cette décision du tribunal administratif, appelant chacun à "prendre en compte ce jugement".

1 commentaire
  1. Collombitude - 28 décembre 2014

    Les possédants sont les plus forts: comment peut-on s'opposer à une activité qui va créer 700 emplois par ces temps de chômage? Leur seul objectif: créer des emplois,et payer des impôts, déclarer leurs impôts en France et aussi protéger l'environnement, car s'ils le voulaient, ils pourraient tout bétonner, non mais! Comme ils possèdent le fric, il feront appel sur appel, jusqu'à ce qu'un tribunal compatissant leur donne raison, en face le citoyen fauché baissera les bras, faute de moyens!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut