Limonest

Catastrophe naturelle reconnue à Limonest, pas à Millery

Si l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour Limonest suite aux inondations et coulées de boue de cet été, il n’en est pas de même pour la commune de Millery, qui a connu des sinistres de même nature.

Cet été a été pourri pour l'ensemble des Lyonnais. Mais les pluies qui ont arrosé la région ont eu des conséquences plus importantes dans certaines communes que dans d'autres.

Ainsi, l'arrêté interministériel du 2 octobre (publié au Journal officiel le 4) reconnaît l'état de catastrophe naturelle pour la commune de Limonest, pour les inondations et coulées de boue survenues le 26 juillet.

Les sinistrés de la commune disposent d’un délai de 10 jours pour faire parvenir à leur compagnie d’assurances un état de leurs pertes, afin de bénéficier de l’indemnisation des victimes de catastrophes naturelles.

En revanche, les habitants de Millery, touchés par des sinistres d'une nature similaire le 4 août, n'ont pas la même chance. L'état de catastrophe naturelle n'a en effet pas été reconnu sur leur territoire. Ils ne pourront donc pas faire valoir les mêmes demandes d'indemnisation.

à lire également
Dans l'industrie et les services, l'activité a repris et semble se rapprocher de son rythme normal en Auvergne-Rhône-Alpes, note la Banque de France dans sa dernière enquête. Seule l'hôtellerie-restauration marque encore le pas.
Faire défiler vers le haut