Greves rafinerie Feyzin station essence CGT FO autoroute © Tim Douet_0198
© Tim Douet

Blocage de Lyon le 17 novembre : une seule demande déposée à la prefecture

Alors que les "gilets jaunes" menacent de bloquer la France ce 17 novembre et les grandes villes comme Lyon, selon nos informations, dans le Rhône, une seule demande a été déposée à la préfecture.

Sur les réseaux sociaux, les "gilets jaunes" se sont mobilisés massivement pour protester contre la hausse des prix du carburant. Certains souhaitent manifester le samedi 17 novembre et appellent au blocage des grandes villes comme Lyon, ainsi que les axes routiers.

La page Facebook appelant au blocage de Lyon regroupe actuellement plus de 4 300 personnes souhaitant y participer et 14 000 se disant intéressés. Or pour l'instant, l'ampleur du mouvement sur le département reste un mystère pour beaucoup, y compris pour certains participants.

Par ailleurs, en France, toute manifestation doit faire l'objet d'une déclaration auprès de la préfecture, trois jours avant sa date d'organisation. Contactée par Lyon Capitale, la préfecture du Rhône indique qu'une seule demande d'autorisation de manifestation a été déposée pour le moment. Elle concerne la ville de Givors. La préfecture se dit aujourd'hui attentive "suivant la situation" et "s'adaptera le cas échéant".

Le manque de coordination entre les différentes initiatives qu'elles soient politiques ou non, voire strictement individuelles, contribue un peu plus à entretenir le suspens autour de la mobilisation du 17 novembre à Lyon.

à lire également
Police lyon
Dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 décembre, une violente dispute a éclaté dans un appartement de la Duchère. Au cours de l’altercation, un homme a reçu plusieurs coups de couteau.
1 commentaire
  1. Galapiat - 14 novembre 2018

    ,Blocage de Givors, avec Ternay le croisement A7, A47, A46, l' ex Rn86, Rn88, Rn7 c'est l'assurance d'un bouchon monstre de et vers Paris, Lyon, Valence, Sté, , un carambolage sur l'A7 hauteur Livron de deux PL dont un traversant le terre plein avait percuté celui arrivant en face avait paralysé la ville et alentour

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut