Barman Jeckyll et Mister M.

Depuis mardi 25 novembre, Eric M., barman de 26 ans est jugé aux Assises de Lyon pour avoir agressé deux femmes durant l’été 2007. Une accusation qui ne correspondrait pas, selon ses proches, au portrait qu’ils dressent de lui.

La première agression a eu lieu dans le Vieux-Lyon le 30 juin. L’accusé croise le chemin de sa future victime vers 3 heures du matin. Il la suit jusque sur les pentes de Fourvière puis l’attaque en la plaquant au sol pour la déshabiller. Aussi rapide que violent, l’agresseur disparaît rapidement. Le 18 juillet suivant, Cours Vitton (6e), une femme descend de sa voiture. Un homme qui semble saoul la plaque alors sur le capot. Malgré les hurlements, elle subit les assauts de l’inconnu. Lorsqu’il s’enfuit, il est immédiatement interpellé par une patrouille de police.

Loin de nier les faits, Eric M. précise que sa consommation régulière d’alcool et de stupéfiants libère des pulsions qu’il ne peut contrôler. Un homme qui présente bien, apprécié de ses collègues et bon travailleur. Un profil qui ne correspond pas vraiment à celui d’un agresseur de femmes. L’accusé présenterait-il une double personnalité une fois certaines substances absorbées ? Telle est la question à laquelle la Cour d’Assise de Lyon tente de répondre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut