Autolib' : génial mais trop cher

L'offre s'adresse à des conducteurs utilisant la voiture de manière peu fréquente. L'initiative est intelligente pour diminuer la circulation et la pollution. Est-ce une bonne idée pour réduire le budget ? Pas si sûr. Lyon Capitale a comparé différentes utilisations de la voiture afin de cerner le bon profil de conducteur pour profiter d'Autolib'.

Le concept est simple : louer une voiture quand on en a besoin. Réservation à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, dans les 22 stations à disposition et parmi dix modèles de voitures différents. Un concept génial, où l'on paye au kilomètre et à l'heure, en fonction de ce que l'on veut utiliser. Mais entre l'inscription annuelle, le dépôt de garantie, et autre abonnement mensuel, la note grimpe vite. En additionnant, cela revient à payer environ 28,5 euros par mois*, sans avoir roulé.

Il faut certes savoir changer son rapport à la voiture mais pas à n'importe quel prix. 39 % des français assurent avoir pris l'habitude d'utiliser moins leur voiture afin de faire des économies, selon une étude réalisée mi-janvier par l'IFOP.
Simulations : Autolib' est-il une bonne solution alternative ?
Scénario de l'utilisateur moyen
La famille Martin utilise les transports en commun pour aller au travail et les trajets à l'école se font à pied. La voiture devient essentielle pour les sorties extérieures. Maéva, la mère, l'utilise une fois par semaine pour aller faire des courses, amène également ses deux fils au foot deux fois par semaine et le père Fabrice l'utilise pour aller faire un poker avec ses amis tous les vendredi. La famille Martin paye environ 300 euros par mois à Autolib', avec une Modus. Une voiture particulière reviendrait moins cher à la famille, même pour cette utilisation peu intense.
Autolib' 4 fois par semaine : trop cher.
Scénario de l'utilisateur occasionnel
Jean se rend au travail à pied. Il n'a besoin de sa voiture que 2 fois par semaine, pour aller voir des amis, ou faire quelques courses, à Lyon même. Il débourse avec Autolib' 150 euros par mois, pour une petite voiture citadine. Avec ce genre d'utilisation, Autolib' reste un bon moyen pour se déplacer très peu, à condition de ne pas l'utiliser plus de 2 fois par semaine, intramuros. Le tout, sans payer plus cher qu'une voiture particulière.
Autolib' 2 fois par semaine  : possible
Scénario de l'utilisateur ponctuel
Sarah n'utilise la voiture qu'en cas de besoin. Elle se déplace principalement en vélov' et utilise les transports en commun. Elle a recourt à une voiture quand elle va rendre visite à ses parents habitant à Saint-Etienne une fois par mois, et quand elle va manger chez ses amis deux fois par mois. Sarah paye 115 euros par mois avec Autolib' pour une Citroën C1. Un aller-retour en train à Saint-Etienne, et un taxi deux fois par mois lui reviendraient à 80 euros.
Autolib' pour un grand déplacement par mois : trop cher
Scénario loisir
Louise et Marc sont de nouveaux arrivants sur Lyon. Ils ne connaissent pas la région et décident de partir en week-end, deux fois par mois pour visiter la région et ses alentours. En utilisant Autolib', ils payent 310 euros par mois avec une Peugeot 107. Chez des loueurs de voitures à bas prix, le couple paierait entre 140 et 160 euros par mois.
Autolib' pour le week-end : trop cher
Verdict : Autolib' s'adresse à des conducteurs très spécifiques. A moins d'utiliser la voiture 2 fois par semaine en ville et sur des distances courtes, l'offre s'avère peu attractive. L'idée reste constructive mais les prix sont encore un peu chers. Dommage.
Fanny Paul
* Comprend les 12,60 euros d'abonnement mensuel, ainsi que les frais d'inscription annuels et le dépôt de garantie, répartis sur 12 mois.

Le site d'autolib' est disponible ici.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut