Audrey Henocque

Audrey Henocque précise les prochaines orientations de la Fête des Lumières (vidéo)

Audrey Henocque, première adjointe à la Ville de Lyon en charge des finances et des grands évènements, est l’invitée de 6 minutes chrono. Elle développe le sens et les orientations que la majorité écologiste veut donner au 8 décembre.

La Fête des Lumières est de retour depuis ce mercredi à Lyon après une édition 2020 très largement perturbé par la covid-19. Cette année, la manifestation a pu passer entre les mailles d’une cinquième vague menaçante. Cette édition est donc la première vraiment chapeautée par la nouvelle majorité écologiste à la Ville de Lyon. “Cette fête est hybride entre un temps très traditionnel, très familial autour de la tradition des lumignons et en même temps un évènement grandiose avec des installations impressionnantes. Tout ça fait une fête qui plaît aux lyonnais et que l’on veut garder. Par contre, l’afflux de visiteurs concentré sur quatre jours peut rendre la ville compliquée. Il faut que l’on trouve des manières de réduire les contraintes de cette fête”, souligne Audrey Henocque. Elle propose d’étaler le 8 décembre dans le temps et dans d’autres arrondissements pour limiter ces contraintes.

Cette année, la Fête des Lumières va s’installer au parc Blandan et aux Subsistances dans cette optique. Dans les années à venir, Audrey Henocque promet que d’autres sites seront visités. “L’ensemble des Lyonnais sont attachés aux lieux emblématiques comme Bellecour et les Terreaux. Si on fait de nouvelles oeuvres dans d’autres arrondissements, il nous faudra plus de financements”, pointe la première adjointe de la Ville de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut