Attentats de Bruxelles : Michel Delpuech renforce la sécurité à Lyon

Ce matin, deux attentats à la bombe ont touché l'aéroport et le métro de Bruxelles. Une attaque qui aurait fait au moins 26 morts et plus d'une centaine de blessés. Face à cet événement, le préfet du Rhône Michel Delpuech a annoncé le déploiement de 120 hommes en plus à l’aéroport Lyon Saint-Exupéry et une soixante d'autres unités dans les points stratégiques de la ville.

"Il y avait un niveau de menace extrêmement élevé en France et en Europe et nous en avons eu le triste exemple ce matin", a entamé le préfet de région. Pour faire face à la menace, 120 hommes vont être déployés dans et en dehors de l'aéroport Saint-Exupéry. 120 hommes dont 60 CRS, 10 policiers aux frontières, 15 gendarmes des transports, 20 militaires et des gendarmes mobiles qui vont augmenter leurs contrôles sur l'accès à l'aéroport.

Dans le même temps, 30 personnes en plus seront déployées sur le secteur de la Gare Part-Dieu, 10 dans le secteur Perrache et Confluence et 17 au centre commercial de la Part-Dieu. Un dispositif exceptionnel qui "va durer le temps nécessaire", a précisé le préfet. Une réunion est prévue avec les dirigeants des sensibles.

Quant à la visite du président Hollande et de son homologue sud-africain Jacob Zuma, le préfet a affirmé qu'il n'était "pas question d'annuler". Face à ces attentats qu'il a qualifié de "barbares", Michel Delpuech a aussi rappelé que "les services de renseignements et d'investigation sont plus que jamais mobilisés. L'objectif est de rassurer nos concitoyens sur la mobilisation des forces de sécurités", a-t-il conclu.

Bruxelles attaquée : suivez en live les dernières actualités
à lire également
Faire défiler vers le haut