Attentat en Isère : le suspect parle enfin

Après près de deux jours de silence, le terroriste présumé a commencé à parler aux enquêteurs.

Muet depuis son arrestation, Yassine Salhi a décidé de répondre aux questions des policiers dans la soirée de samedi, selon l'AFP. "Il était mutique mais il change de position" et "commence à s'expliquer sur le déroulé des faits" a annoncé une source proche de l'enquête à l'agence de presse. Le suspect est soupçonné d'avoir assassiné et décapité un homme avant de commettre un attentat en Isère vendredi matin dans l'usine Air Products de Saint-Quentin-Fallavier. Il devrait être transporté ce dimanche dans les locaux de la police antiterroriste de Paris est-il également précisé.

Par ailleurs, toujours selon la même source, les premiers résultats de l'autopsie du corps du chef d'entreprise décapité n'ont pas pu permettre pour le moment de déterminer les causes de sa mort. Hervé Cornara est marqué par des traces démontrant une asphyxie par étranglement et des traces d'égorgement. Mais pour l'heure, impossible d'affirmer quand la victime est décédée d'après cette même source. Des examens complémentaires devraient permettre d'en savoir plus.

Faire défiler vers le haut