David Kimelfeld président de la métropole de Lyon © Tim Douet

Attaques cagoulées à Lyon : "la marque de l'ultra droite" pour Kimelfeld

Un groupe cagoulé a mené des attaques racistes sur des automobilistes à Lyon, le président de la métropole David Kimelfeld a réagi avec vigueur sur les réseaux sociaux.

Ils étaient partis du Vieux-Lyon, le soir de la victoire de l’Algérie. Vêtus de noir et encagoulés, une vingtaine d’individus armés de battes de baseball s’en étaient pris violemment à des automobilistes et à des supporters algériens dans les rues de Lyon. Sur des vidéos amateurs, on peut constater le caractère raciste de ces attaques, qui selon David Kimelfeld est "la marque nauséabonde de l’ultra droite". Le président de la métropole insiste sur les réseaux sociaux, "il est temps que ces groupuscules violents soient mis hors d’état de nuire". La préfecture a déclaré qu’une enquête judiciaire était en cours, et invite toute personne ayant été victime ou témoin de ces attaques à se faire connaître des services de police.

à lire également
3 commentaires
  1. Gabino42 - 21 juillet 2019

    Moi je dirais plutôt un groupe de supporter qui n'aiment pas notre pays .

  2. JANUS - 21 juillet 2019

    Je croyais que les cagoules étaient utilisés par les black blocks et l'ultra gauche.

    1. vieux caladois - 22 juillet 2019

      les blacks blocks sont dits "autonomes" donc on ne sait jamais qui se cache courageusement derrière une cagoule

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut