Grégory Doucet
Grégory Doucet, le maire de Lyon © Antoine Merlet

"Attaquer la culture, c’est par ça que commencent tous les régimes fascistes", dénonce Grégory Doucet

Alors que de nouvelles coupes ont été dévoilées ce mercredi 18 mai par la Ville de Lyon dans les subventions régionales accordées aux institutions et événements culturels lyonnais, Grégory Doucet, a eu des propos extrêmement forts contre le président LR du conseil régional, Laurent Wauquiez. 

La baisse ou la coupe totale des subventions qu’accordait jusqu’ici la Région Auvergne-Rhône-Alpes aux acteurs culturels lyonnais n’en finit plus de faire couler de l’encre. Quand elle provoque la surprise et l’incompréhension chez les institutions culturelles et les événements concernés, qui tombent au compte-gouttes, elle génère une colère froide du côté de l’Hôtel de Ville de Lyon. 

Lire aussi : 

Opéra de Lyon, Villa Gillet, ONL, Biennale, Subsistances, Nuits Sonores, TNG, Théâtre de la Croix-Rousse, NH8, festival Sens Interdit, Woodstower, Institut Lumière… et la liste continue, sont autant d’acteurs concernés par ces baisses. L’officialisation de toutes ces coupes par la Région Auvergne-Rhône-Alpes devrait normalement être faite le 25 mai, ce qui verrait près de 2 millions d’euros, au total, quitter le territoire lyonnais. 

"Ce sont les orientations de l’extrême droite"

Au lendemain des premières annonces faites par la Région dans le Progrès, fin avril, le maire de Lyon s’était ému de "coupes budgétaires brutales annoncées par la Région Auvergne – Rhône-Alpes dans ses dépenses culturelles, sans concertation avec les partenaires, mettent sérieusement en péril plusieurs institutions lyonnaises déjà fortement impactées par la crise sanitaire". Ce mercredi matin, lors d’une conférence de presse organisée en amont du Conseil municipal son discours était beaucoup plus fort et agressif à l’égard de la politique menée par le président du Conseil Régional.


"Attaquer la culture, c’est par ça que commencent tous les régimes fascistes. C’est pour ça que nous sommes inquiets", Grégory Doucet, maire de Lyon


"Faire de la politique sur les arts et la culture c’est ce que font les régimes autoritaires. Ce sont les orientations de l’extrême droite. On a aujourd’hui à la tête de la région un exécutif qui se comporte comme un exécutif d’extrême droite", a d’abord dénoncé l’édile écologiste avant de franchir un cap. "Attaquer la culture, c’est par ça que commencent tous les régimes fascistes. C’est pour ça que nous sommes inquiets", a ensuite lâché l’élu devant les nombreux journalistes réunis avant, un peu plus tard, de tourner une vidéo dans laquelle il demande au président du conseil régional, Laurent Wauquiez, de revoir sa position.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut