Redoine Faid
©Lyon Capitale

Arrestation de Redoine Faïd : la dernière réaction de Collomb ministre

Le braqueur Redoine Faïd en cavale depuis trois mois a été arrêté dans la nuit. Gérard Collomb a réagi une dernière fois comme un ministre de l'Intérieur, partant ainsi sur un succès.

Après 93 jours de cavale, le braqueur Redoine Faïd a été arrêté cette nuit vers 4h30 selon Europe 1 avec quatre membres de sa famille. Interpellé dans une cité de Creil, il s'était échappé de la prison de Réau en Seine-et-Marne le 1er juillet à l'aide d'un complice en hélicoptère. Il a été condamné en appel en avril à 25 ans de prison pour avoir organisé un braquage où la jeune policière municipale Aurélie Fouquet a été tuée en 2010.

Se présentant sur les plateaux de télévision comme un repenti, sa traque était devenue un symbole pour les forces de police. Si Emmanuel Macron a accepté cette nuit la démission de Gérard Collomb, et Edouard Philippe assure désormais l'intérim, c'est bien sous Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur que les policiers ont pu remonter la piste de Redoine Faïd. Ainsi ce matin, Gérard Collomb s'est offert une dernière réaction comme un ministre sur son compte Twitter en forme de victoire : "Interpellation de Redoine Faïd : les fonctionnaires de la PJ ont démontré leur engagement, leur pugnacité et leur détermination à faire respecter la loi de la République. Ils ont mon admiration comme l'ont les 250 000 policiers et gendarmes qui servent chaque jour notre pays." Un compte Twitter dont la biographie est désormais vide et l'histoire s'écrira maintenant depuis Lyon. Pour l’instant, les réactions à son message sur cette arrestation sont largement hostiles, certains lui demandant même s’il "était déjà redevenu ministre".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut