Capture d’écran 2013-07-05 à 18.28.29

Après la piscine du Rhône, la piscine Mermoz

La piscine du Rhône n'est pas la seule à avoir été rénovée pour l'été 2013. Beaucoup plus loin de l'hypercentre, dans le 8e arrondissement, une autre piscine a été dépoussiérée. Un investissement considérable de 3 millions d'euros, huit mois de chantier et, le jour de l'inauguration, le 5 juillet, la présentation d'un bassin brillant comme un sou neuf.

Capture d’écran 2013-07-05 à 18.28.29 ()

Depuis sa création, en 1969, la piscine Mermoz, alors bâtie avec du béton et tapissée de carrelage, souffrait de la fragilité de ses structures et d'un état de vétusté qui la rendait laide et dangereuse. La ville de Lyon a fait appel à l'architecte William Vassal pour engager un réaménagement de fond de l'extérieur de la piscine à partir de la forme originale du bassin principal.

Quand on accède à cet espace, on se trouve alors devant un grand bassin faussement triangulaire, doublé d'un bassin de nage rectangulaire. A droite, une plage en béton sablé, avec une rampe d'accès au bassin. Un peu derrière, une petite pataugeoire pour les enfants en bas âge dont les jets couvrent le bruit de la route au-dessus. Et, en face, un toboggan neuf qui débouche sur une baignoire.

Propreté, durabilité… et beauté ?

Capture d’écran 2013-07-05 à 18.28.52 ()

La grande nouveauté de ce bassin, sa grande particularité, c'est qu'il est entièrement fait en Inox. Pour l'architecte, ce métal garantit l'impeccabilité des fonds du bassin pour plusieurs décennies : une grande bouffée d'air pour la piscine Mermoz, dont le carrelage se fissurait à cause de la mobilité du béton. Et, pour prévenir les descentes précipitées dans une eau qui réverbère les reflets qui se promènent sur le métal, l'Inox est gauffré du côté de la plage.

Mais les bâtiments et le toit en béton ont été conservés. Seules les grilles qui entourent l'établissement, rouillées, seront remplacées.

Espaces familiaux et aires de jeu

La piscine Mermoz veut offrir à ses baigneurs la possibilité de se réunir en famille ou d'emmener ses enfants se défouler en plein air. Le toboggan, lui aussi entièrement refait en Inox, s'inscrit dans cette perspective. Mais, derrière le bassin, le public a aussi accès à un petit stade ainsi qu'à une table de ping-pong.

Un projet social

C'est des enjeux sociaux de la rénovation de cette piscine que Thierry Braillard, député du Rhône et adjoint au maire délégué aux sports, se montre soucieux. Il rappelle ainsi que le quartier Mermoz est marqué par l'éloignement du centre-ville et par les logements sociaux, par des populations qui n'ont souvent pas les moyens de partir en vacances.

Malgré le mauvais état de la piscine, elle restait ces dernières années très fréquentée et, pour Thierry Braillard, investir dans ce projet, c'était offrir à ces populations une plage décente à proximité de chez eux. La carte d'abonnement "Plein soleil", adressée aux enfants de 7 à 16 ans, qui propose 25 entrées pour le prix de 6,90 euros, tend à le confirmer, bien que cette gamme de tarifs soit identique pour toutes les piscines municipales de la ville de Lyon.

1 commentaire
  1. sanguinaire - lun 8 Juil 13 à 10 h 53

    J'attends le bilan dans 2 mois, au choix :Tapez 1 pour Maître nageur agresséTapez 2 pour : Horaires aménager pour certaines personnesTapez 3 pour : Vol dans les vestiairesBon ok je suis mauvaise langue, croisons les doigts pour que tous se passe bien.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut