Michaël Blanc© AFP

Après 14 ans de prison en Indonésie, Michaël Blanc revient ce samedi ?

Après 14 ans de prison en Indonésie pour possession de drogue, le cuisinier savoyard Michaël Blanc devrait arriver en France samedi 21 juillet. 

Le 26 décembre 1999, Michaël Blanc, cuisinier originaire de Haute-Savoie, est arrêté à l’aéroport international de Bali pour possession de 3,8 kilos de haschisch dans des bouteilles de plongée. Lourdement condamné, il a frôlé la peine capitale alors qu’il a affirmé qu’un ami les lui avait confiées pour les transporter. Il finit par être condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 2000. En 2009, une grâce présidentielle partielle lui a été accordée, sa peine était commuée en 20 ans d’emprisonnement. Cinq ans plus tard, en 2014, Michaël Blanc bénéficie d’une liberté conditionnelle à Jakarta, mais il ne doit pas quitter l’Indonésie avant le 21 juillet 2017, la fin initiale de sa peine : le cuisinier savoyard a dû supporter une année supplémentaire de mise à l’épreuve qui se termine ce samedi. Selon sa mère Hélène Le Touzey, la date de son retour n’est pas encore arrêtée, mais elle compte le raccompagner en France. Aujourd’hui âgé de 45 ans, il doit terminer les démarches finales avec les autorités indonésiennes. La loi indonésienne dispose que les détenus, une fois leur peine purgée, doivent être expulsés vers leur pays d’origine.

à lire également
Rebibbia - Mise en scène Louise Vignaud (c) Rémi Blaquez (photo de répétition)
Louise Vignaud, la jeune directrice du théâtre des Clochards Célestes, présente ce mois-ci au TNP son adaptation pour les planches du roman de Goliarda Sapienza L’Université de Rebibbia. Avec notamment l’excellente Magali Bonat.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut