Alain Morvan, persona non grata à Lyon

Alain Morvan devait donner une conférence sur la laïcité le 28 mars prochain pour le congrès des Délégués départementaux de l'éducation nationale (DDEN) du Rhône. Mais, au dernier moment, l'organisateur a "décommandé" sa conférence. Devenu avec l'affaire du lycée Al Kindi et la sortie de son livre Souvenir d'un recteur kärchérisé, le porte-drapeau d'une certaine idée de la laïcité, Alain Morvan semblait pourtant être un intervenant pertinent pour une conférence sur ce sujet. Pour l'ancien recteur, il ne fait aucun doute : le rectorat a empêché sa venue : "C'est un acte de censure, à la limite de l'abus de pouvoir. Il faut être sacrément pervers pour interdire ce genre de conférence", nous a-t-il confié. Contactés par Lyon Capitale, le président des DDEN du Rhône et l'inspecteur d'académie n'ont pas souhaité s'exprimer.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut