Jean-François Debat, président du groupe à la région © Tim Douet

Ain : trop de femmes à la direction, la collectivité doit payer 90 000€

La communauté d'agglomération de Bourg-en-Bresse a été condamnée à payer 90 000€ d'amende pour avoir nommé trop de femmes dans son équipe de direction.

Le Grand Bourg, communauté d'agglomération de Bourg-en-Bresse, va devoir payer 90 000€ d'amende pour ne pas avoir respecté la parité dans son équipe de direction. Sauf que cette fois ci, c'est le nombre de femmes qui est considéré comme trop élevé par la préfecture de l'Ain. En effet, dans cette toute jeune collectivité créée en 2017, 4 femmes ont été nommées à des postes de direction contre un seul homme. Jean-François Debat, le président socialiste de la collectivité a immédiatement réagi sur les réseaux sociaux :  "Cocasse d’être mis à l’amende pour ce motif... ! Je préfère que ce soit dans ce sens-là plutôt que dans l’autre mais 90.000€ pour avoir trop de femmes dans des postes à responsabilité, c’est cher payé.." . Une amende qui peut effectivement paraître aberrante, puisque la loi qui l'autorise a été conçue pour améliorer la présence des femmes dans les postes à hautes responsabilités. Dans les faits, le texte prévoit une parité à 60 %/40 % d'hommes et de femmes et inversement : le Grand Bourg est en dessous avec l'équivalent de 20 % d'hommes. Jean-François Debat a prévu de faire un recours contre cette décision.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut