Préfecture de l’Ain (wikipédia cc)

Ain : le préfet "déplore les débordements" des Gilets Jaunes

Dans un communiqué, le préfet de l’Ain condamne "les dégradations et les agressions" commises lors des précédents actes des Gilets Jaunes. Comme lors des précédentes manifestations, les engins agricoles seront interdits autour de Bourg-en-Bresse.

Le préfet de l’Ain a une nouvelle fois appelé au calme pour la manifestation des Gilets Jaunes prévue ce samedi 19 janvier à Bourg-en-Bresse. Dans un communiqué, il "déplore et condamne vivement les débordements, dégradations des édifices publics et du mobilier urbain et les agressions délibérées des forces de l’ordre qui sont commises chaque samedi." Il assure que les forces de l’ordre "continueront d’assurer la sécurité des édifices publics, des commerces du centre-ville et, plus largement, de l’ensemble des Burgiens. Elles veilleront à ne pas répondre aux provocations de manifestants, souvent les mêmes, et dont certains ont déjà été interpellés plusieurs fois. Mais elles seront aussi chargées de faire respecter l’ordre, pour la sécurité de tous, manifestants, commerçants, riverains ou simples passants." Comme depuis le début des manifestations, la consommation d’alcool sera interdite dans un périmètre délimité, ainsi que les produits chimiques et inflammables, les fumigènes et les engins agricoles. Le préfet de l’Ain termine en appelant à "l’esprit de responsabilisation de chacun, afin de garantir tant la liberté de manifester que celles de travailler et de circuler."

Samedi dernier, un habitant de Viriat (01) était touché à la main par un tir de balle de défense alors qu’il manifestait à Bourg-en-Bresse. Blessé, il a été conduit à l’hôpital de Fleyriat, puis à Lyon, où il a été opéré. L’homme âgé de 37 ans ne sait pas s’il pourra retrouver l’usage de son pouce. Selon Le Progrès, l’homme s’apprête à porter plainte contre la police.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut