Affaire des matchs truqués : deux nouveaux joueurs confirment

EXCLUSIF - Deux nouveaux témoignages de joueurs viennent corroborer nos révélations (lire ici) dans l’affaire du match truqué entre le FC Vaulx-en-Velin et l’UGA Décines, club présidé par Youri Djorkaeff. Ces aveux viennent s’ajouter à un premier témoignage de joueur et confirment les accusations de matchs "négociés" portées par Slim Dahmane, un ex-dirigeant du FC Vaulx-en-Velin.

Nouvelle révélation dans l’affaire des matchs truqués. Ce sont désormais trois joueurs qui portent un peu plus le doute et le soupçon sur le match du 5 juin dernier entre l’UGA Décines et le FC Vaulx-en-Velin. Ils tiennent tous à conserver l’anonymat. Chose importante à préciser : ces trois joueurs de Vaulx ont bien joué le match face à l’UGA. Leurs noms figurant sur la feuille de match. Les nouveaux témoignages que nous rendons publics décrivent la façon dont s’est opérée la corruption des joueurs du FC Vaulx-en-Velin pour qu’"ils lèvent le pied" comme le disait un joueur dans le premier témoignage.

Voici retranscrites les deux conversations que nous avons eues avec ces joueurs. Nous livrons les témoignages de façon synthétique en stipulant simplement joueur n°1 et joueur n°2.

Témoignage du joueur n°1 :

Lyon Capitale : On cherche à recouper les informations selon lesquelles le match face à l’UGA Décines, du 5 juin, aurait été truqué. Confirmez-vous cette accusation ? : "Oui, on a reçu une enveloppe de notre président, 60 euros. Il nous a dit que c’est le président de l’équipe adverse qui nous l’a donnée. Ensuite, ils ont renégocié et ils nous ont repassé 40 euros plus tard. (…) Ils nous ont dit clairement que le match, on allait le perdre quoi qu’il se passe et que ceux qui ne voulaient pas de l’enveloppe ne joueraient pas le match. Tous ceux qui jouaient, jouaient pour perdre "

Comment ça s’est passé concrètement ? : "C’était le jour du match, on était au club house. Juste avant de rentrer au vestiaire, Galdeano nous a remis l’enveloppe".

Témoignage du joueur n°2 :

Lyon Capitale : On cherche à recouper les informations selon lesquelles le match face à l’UGA, du 5 juin, aurait été truqué. Confirmez-vous cette accusation ? "Il fallait les laisser gagner. C’est un arrangement entre les dirigeants du club. Entre les dirigeants, ils se sont concertés et voilà".

Tous les joueurs ont-ils reçu de l’argent ? : "Non pas tous. Certains n’ont pas voulu toucher de l’argent. Moi personnellement, je n’ai pas reçu tout en totalité. J’ai reçu 60 euros dans une petite enveloppe blanche".

Qui l’a donnée ?  : "C’est le président".

Après le match, était-il convenu d’une suite financière ?  : "Oui, il était convenu que l’on touche la suite, mais je ne l’ai pas touchée. Moi, je ne me suis pas posé de question. Comme vous, pour vous donner un exemple, on vous donne une enveloppe, vous n’allez pas dire d’où ça vient, vous prenez directement".

Ah si, quand on reçoit une enveloppe d’argent, on se demande pourquoi on nous la donne, tout de même. Y a-t-il eu d’autres matchs arrangés ? : "Franchement, à ma connaissance, non. Pour moi, c’est le premier. Nous, je ne vais pas vous mentir monsieur, on est des jeunes, "on pète la dalle", on va nous donner 100 euros, "on est refait". On est tout content, on n’a pas craché dessus".

Le président de Vaulx nie

Nous avons joint M.Galdeano pour recueillir sa réaction quant aux nouveaux témoignages des joueurs de son propre club. "C’est des menteurs, c’est pas possible. Vous, vous mentez et les joueurs mentent aussi. Il faut les amener les joueurs, il faut qu’ils donnent leurs noms. Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ?", a succinctement déclaré Mathias Galdeano, le président du FC Vaulx-en-Velin. "Je sais très bien que c’est un seul joueur qui parle" a-t-il ajouté. Nous avons pourtant recueilli le témoignage de trois joueurs différents.

Une réunion a eu lieu à la Ligue Rhône-Alpes de Football mardi après-midi. Il a été décidé pour l’heure de mettre le dossier de côté au motif que les preuves matérielles manquent et que le dossier ne repose que sur les accusations portées par Slim Dahmane. La Ligue devrait peut-être s’intéresser à ce que les joueurs ont à raconter.

Lire aussi  : Une accusation de matchs truqués pèse sur le foot amateur lyonnais

à lire également
Laurence Fautra
Laurence Fautra, la maire (LR) de Décines ainsi que six adjointes ont retiré le haut le temps d’une séance photo, dans le cadre du projet “Vénus VIII” pour sensibiliser au dépistage et lutter contre le cancer du sein. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut