Pascale Crozon
@Tim Douet

Affaire Denis Baupin : Pascale Crozon "salue les élues écologistes"

Pascale Crozon, députée du Rhône et rapporteure de la loi sur le harcèlement sexuel a "salué" les élues écologistes qui ont dénoncé Denis Baupin pour des faits relevant du harcèlement sexuel. Le vice-président de l'Assemblée nationale et ancien membre d'Europe Ecologie Les Verts a présenté sa démission aujourd'hui suite à ces témoignages.

La députée du Rhône Pascale Crozon est la rapporteure de la loi sur le harcèlement sexuel. Une loi qui "visait à libérer la parole des victimes et à faire que la honte change de camp" en matière de harcèlement sexuel. À ce titre, dans un communiqué de presse, elle "salue les élues écologistes qui ont eu ce courage et souhaite vivement que la justice soit saisie et se prononce sur les faits non encore prescrits". Pascale Crozon "appelle tous les partis à prendre des mesures pour prévenir et signaler de tels comportements en leur sein". En effet, "il en va de la crédibilité de nos engagements" selon elle.

Harcèlement et agressions

La députée du Rhône fait ainsi référence aux témoignages de huit femmes parmi lesquelles Isabelle Attard, Sandrine Rousseau ou encore Elen Debost. Elles ont expliqué auprès de Mediapart et France Inter avoir été victimes d'actes relevant du harcèlement sexuel de la part de Denis Baupin, ancien membre d'Europe Ecologie les Verts et depuis quelques heures ancien vice-président de l'Assemblée Nationale. Celui-ci ayant présenté sa démission dans la journée. Certaines victimes, comme Elen Debost et Isabelle Attard, déclarent avoir reçu des SMS d'incitation sexuelle, malgré avoir précisé qu'elles n'étaient pas intéressées.

D'autres ont été agressées physiquement. Sandrine Rousseau raconte des faits datant d'octobre 2011. "Il m'a plaquée contre le mur en me tenant par la poitrine et a tenté de m'embrasser dans le couloir, durant une pause alors que j'animais une réunion. J'en ai parlé à deux membres de la direction du parti. L'un m'a dit : "Ah, il a recommencé." L'autre : "Ce sont des choses qui arrivent très souvent" ". Une situation dont les responsables du groupe EELV auraient donc eu connaissance. Aucune plainte n'a été déposée par les victimes. "Je mesure combien il demeure difficile de parler face à la tolérance culturelle du sexisme dans un grand nombre de milieux. En la matière, le monde politique n'est malheureusement pas exemplaire", déclare Pascale Crozon.

à lire également
Boris Vallaud Villeurbanne 04.12.17 B
Avec la venue de son époux, c’était le retour de Najat Vallaud-Belkacem qui était attendu. Il n’aura pas eu lieu, mais la centaine de militants présents n’a pas fait le voyage pour rien. Brillant pourfendeur de la politique d’Emmanuel Macron, Boris Vallaud leur a délivré un discours revigorant – avec quelques angles morts.
6 commentaires
  1. la realité en face - 10 mai 2016

    Ah les hypocrites! Comme si ce genre de choses n'existaient pas au PS...et pas qu'avec les femmes...le harcèlement et les agressions sexuels homosexuelles....ça n'existent pas! DSK...on oublie! Sapin...on oublie! ...on oublie! .... on oublie! On paye et Basta!Mais qu'en pense BELKACEM?

  2. la realité en face - 10 mai 2016

    On ne se refait pas quand on a une âme de lyncheur, on ne peut pas s'empêcher de jeter sa pierre!Je suis en parfait accord avec Regis de Castelnau dans 'CAUSEUR'!'Chic, un lynchage ! On commençait à s’ennuyer, et comme aux États-Unis à la grande époque la presse nous informe et nous désigne ceux qui vont y avoir droit. Ça tombe sur Denis Baupin dis donc, celui qui incarne à la perfection le modèle de l’imposteur politique écolo. (..) Parce que, comme d’habitude, quand une opération de ce type se déclenche, on sait bien qu’il y a toujours un commanditaire. Ce n’est jamais par hasard. Et quand on voit que c’est Mediapart qui se lance, on est édifié. Accompagné d’ailleurs par France Inter,'lire la suite sur http://www.causeur.fr/baupin-cosse-eelv-lynchage-harcelement-sexuel-38123.html

  3. la realité en face - 10 mai 2016

    En parfait accord avec Elisabeth LEVY aussi! 'Les jeux du Cirque ont commencé. (..). Du reste, maintenant que les langues se délient, pas besoin de preuves : puisque, comme l’a dit avec une candeur désarmante Clémentine Autain, « tout le monde savait »...Mais en outre, l’affaire Baupin commence à peine et nous en sommes déjà à la phase II : celle de la majusculisation. Déjà, il ne s’agit plus des agissements prêtés à un homme mais du Harcèlement en Politique, des Femmes et des Violences qui leur sont faites...Or, comme d’habitude, au nom des déviances réelles ou supposées de quelques-uns, dont on répète les noms avec gourmandise, c’est tout le genre masculin qu’on incrimine. Sous couvert de nous délivrer du sexisme, il s’agit en réalité d’inventer un monde sans sexes et sans sexe.

  4. la realité en face - 10 mai 2016

    Certains (-es) voudraient faire du harcèlement et des agressions sexuelles (il faut voir ce que cela recouvre, en gros tout et n'importe quoi!) un 'crime contre l'Humanité' en rendant ces faits imprescriptibles...en attendant la peine de mort!'D'autres juristes et féministes vont encore plus loin et réclament l'abandon de la prescription pour de tels faits. 'Si les hommes intégraient le fait qu'ils pourraient être poursuivi à vie, ils y réfléchiraient certainement davantage', estime sur BFMTV Marilyn Baldeck, déléguée générale de l’Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail. A croire Alain Tourret, c'est bien dans cette direction que sa loi veut aller. 'Cette proposition de loi est sans doute le dernier texte que nous votons avant l’imprescriptibilité'

  5. la realité en face - 10 mai 2016

    Une affaire qui tombe à pic! Juste après que Emmanuelle COSSE soit entrée au Gouvernement! Elle s'en remet à la Justice pour faire la part des choses...tiens ça me rappelle une autre affaire de lynchage...En ces temps merveilleux que nous vivons, pour éliminer un adversaire politique...il suffit de l'accuser de harcèlement et d'agressions sexuelles... un conseil : attendre que les faits soient prescrits...ainsi il n'y a pas d'enquête possible! Denis BAUPIN a porter plainte pour 'diffamation'...nous verrons bien.Mais le fait que le Procureur des lyncheurs soit Edwy PLENEL relayé par France Inter me semble un élément favorable pour l'innocence de Denis BAUPIN.Je ne peux encadrer ni BAUPIN, ni COSSE...mais ce n'est pas une raison suffisante pour me joindre aux lyncheurs...comme Pascale CROZON

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut