air france
Passagers attendant dans un salon de l’aéroport d’Orly au sud de Paris durant la grève des pilotes d’Air France

Aéroport de Lyon : les voyageurs de 16 pays vont être testés au coronavirus en arrivant

Dès le 1er août, les voyageurs en provenance de 16 pays « à risque » devront obligatoirement se faire tester à leur arrivée sur le sol français. A l’aéroport Lyon Saint-Exupéry, près de 709 tests ont déjà été effectués sur la base du volontariat depuis début juillet.

Dès le samedi 1er août, les passagers en provenance de 16 pays « à risques » devront se faire tester au coronavirus à leur arrivée à l’aéroport. À Lyon, l’aéroport Saint-Exupéry met déjà en place depuis le 9 juillet un centre de dépistage sur volontariat, où 709 tests ont déjà été réalisés.

Dès le samedi 1er août, le test PCR au coronavirus devient donc obligatoire pour les voyageurs en provenance de 16 pays. Gratuit, celui-ci sera opéré par une société mandatée par l’agence régionale de santé en lien avec les HCL, la préfecture et les Aéroports de Lyon indique Le Progrès.

En plus du test, les passagers devront indiquer leur adresse en France où ils devront rester confinés pendant 24h, en attente des résultats. Si ceux-ci s’avèrent positifs, les voyageurs devront rester en quarantaine et seront contactés par les services de l’assurance maladie.

Les 16 pays « à risques » d’après les autorités : Algérie, Turquie, États-Unis, Afrique du Sud, Brésil, Israël, Émirats arabes unis, Bahreïn, Panama, Koweït, Qatar, Pérou, Serbie, Madagascar, Oman et Inde.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut