bouchon trafic urbain
Autoroute A6 A7, Tunnel Fourvirère © Tim Douet

Accident mortel à Lyon Perrache : le conducteur fortement alcoolisé

L'automobiliste de 27 ans mort dans le violent accident survenu dans la nuit du 5 au 6 janvier sur l'échangeur de Perrache avait plus de 2 grammes d'alcool dans le sang. La passagère, âgé de 24 ans est également décédé.

L'alcool en cause. En attendant les conclusions des expertises sur le véhicule pour connaître sa vitesse au moment de l'impact, on en sait déjà davantage trois semaines après le terrible accident survenu sur l'échangeur de Perrache, dans la nuit du 5 au 6 janvier (lire ici). L'analyse toxicologique est tombée ce matin, relayée par Le Progrès, révélant que le conducteur avait 2,28 grammes d'alcool par litre de sang. Soit quatre fois plus que la limite légale (0,5 g/L).

Un cocktail alcool-vitesse ?

Au sein du groupe de personnes présent dans la voiture au moment du drame, un "capitaine de soirée" avait été désigné, mais le conducteur aurait finalement refusé qu'il prenne le volant (lire ici). Monté à l'arrière, ce dernier est sorti rescapé de l'accident, ainsi qu'un autre passager.

L'un d'eux avait confié aux enquêteurs que le véhicule semblait rouler à très vive allure. Circulant dans le sens Confluence-Fourvière, la voiture,  de marque Peugeot 508, avait quitté la chaussée de l'échangeur et fait une chute de 8 mètres pour s'écraser sur le quai Gailleton, en contrebas.

à lire également
Trois véhicules sont entrés en collision dans la nuit du 17 au 18 août vers Villefranche-sur-Saône, près de Lyon. Deux automobilistes sont blessés. Le troisième, en état d'ivresse, a pris la fuite.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut