Gérald Darmanin à Lyon

A Roanne, une nouvelle Brigade Anti-Criminalité voit le jour

Vendredi 18 novembre, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a annoncé la création d'une BAC à Roanne, pour lutter contre la petite et moyenne délinquance.

L'initiative part d'un constat établi depuis l'été 2022. A Roanne, la ville connaîtrait une augmentation de la délinquance et plus spécifiquement des violences urbaines, ayant conduit à des interpellations et autres placements sous écrou. Pour ces raisons, Gérald Darmanin a annoncé, dans un communiqué diffusé vendredi 18 novembre, la "reconstitution d'une Brigade Anti-Criminalité (BAC) dans la circonscription de Sécurité publique de Roanne".

Spécialisée dans la recherche de la délinquance et les interventions à risque en zones urbaines, cette brigade "interviendra pour lutter contre la petite et moyenne délinquance, et pour veiller au maintien de l'ordre public". Le processus de sélection en vue d'habiliter les effectifs est en cours. Il s'achèvera le 28 novembre.

La nouvelle BAC devrait être mise en place et totalement opérationnelle début 2023, après "validation par les instances de dialogue social". D'ici là, Gérald Darmanin précise que les effectifs sont déjà renforcés sur la circonscription.

Une réponse à la demande d'un député

Sur les réseaux, la Ville de Roanne, dirigée par le maire Yves Nicolin (LR) ne s'est pas exprimée à ce sujet. L'initiative du ministère fait en tout cas écho à la demande d'Antoine Vermorel-Marques (LR), député de la 5e circonscription de la Loire. Selon Le Progrès, le député aurait en effet réclamé, mi-novembre, des renforts supplémentaires à Roanne et la création d'une BAC, suite à des faits de violence urbaine survenus en septembre.

A Lyon, Gérald Darmanin avait annoncé l'été dernier la hausse d'effectifs, avec 570 policiers supplémentaires dans la métropole.

à lire également

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut